Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Affaire Sweet Beauty: Me Clédor Ly confirme que Sonko n’a pas reçu de notification
Affaire Sweet Beauty: Me Clédor Ly confirme que Sonko n’a pas reçu de notification

Dossier Ousmane Sonko : Me Ciré Cledor Ly s’adresse aux guides religieux et communauté internationale; « Pourquoi ce silence ? « 

Me Clédor Ciré Ly a vivement déploré le sort qui lui a été réservé par les autorités de la Direction générale des élections (DGE) au Sénégal, lors d’une conférence de presse tenue dans son cabinet. Il a partagé les péripéties vécues tout au long de la journée avec les éléments de la police qui l’ont suivi dans chacun de ses déplacements.

Ousmane Sonko n’a toujours pas reçu ses fiches de parrainages. Son mandataire, Ayib Daffé, et l’un de ses avocats, Ciré Clédor Ly, ont été de nouveau envoyés balader. La Direction Générale des élections (Dge) ne procède toujours pas au rétablissement dans ses droits du leader de Pastef dissous. Malgré la décision de justice rendue, en sa faveur,  jeudi dernier, par le Tribunal d’instance de Dakar

Et, à la DGE mardi, l’avocat de Ousmane Sonko a dit qu’il a été brutalisé par la police, non sans s’interroger sur le silence des guides religieux et de la communauté internationale. « La communauté internationale n’a pas le droit de se taire. Il est temps que des observateurs soient envoyés, que la communauté internationale envoie des émissaires.

« En dehors de la Communauté internationale, poursuit l’avocat de Sonko, ceux qu’on peut appeler Grands électeurs, je veux nommer les guides religieux, doivent prendre la parole et s’exprimer. Ils ne peuvent pas continuer à se taire sur ces violations qui se passent. Ils ne peuvent pas laisser les talibés à eux-mêmes », a t-il souligné.


Me Clédor Ciré Ly n’a pas mâché ses mots et a exhorté la communauté internationale à réagir de manière immédiate face à ces violations présumées de la justice. Il a souligné l’importance de défendre les principes démocratiques et l’État de droit pour assurer la stabilité et la légitimité des institutions sénégalaises. Mais l’avocat ne s’est pas arrêté là. Il a également adressé un appel pressant aux guides religieux sénégalais, les qualifiant de « Grands électeurs ». Il a insisté sur le fait qu’ils doivent prendre position et exprimer leur désaccord face à ces violations présumées.

Vérifier aussi

Camp pénal

Camp pénal: Une partie des grévistes de faim suspend sa diète 

Au Camp pénal sis à Liberté 6, les détenus avaient débuté une grève de la …