Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Augmentation des prix: L’UNCS tire la sonnette d’alarme…
Augmentation des prix: L’UNCS tire la sonnette d’alarme…

 Economie: La DPEE confirme l’inflation des produits de consommation

La Direction de la prévention et des études économiques (Dpee) a publié sa note de conjoncture pour le second semestre 2023. Dans celle-ci, l’inflation des produits de consommation est fortement ressortie. L’étude relève aussi la vulnérabilité des ménages.

La Direction de la prévention et des études économiques (Dpee) a publié sa note de conjoncture pour le second semestre de 2023. Dans celle-ci, il apparaît que les prix à la consommation ont enregistré une légère hausse de 0,6%, en variation trimestrielle, en liaison avec les produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+1,1%). Comparativement à la même période en 2022, le niveau général des prix a progressé de 8,3%, sous l’effet du renchérissement des «produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+10,5%)».

Publicités

Pour sa part, l’inflation moyenne sur les six premiers mois de 2023 est ressortie à 9,0%. S’agissant de l’inflation sous-jacente (hors énergie et produits frais) au deuxième trimestre 2023, elle s’est située à+0,75% et -4,25%, respectivement en variation trimestrielle et en glissement annuel. Sur les six premiers mois de 2023, elle s’est établie à -1,53%. En termes d’origine, les prix des produits locaux ont connu, au deuxième trimestre 2023, des hausses de 0,7% en rythme trimestriel et de 11,0% en glissement annuel. Pour ce qui est des prix des produits importés, ils sont restés stables (0,0%) au deuxième trimestre 2023, en variation trimestrielle. Sur un an, ils ont progressé de 8,2%.

Au deuxième trimestre 2023, les prix moyens de l’oignon local et ceux de la variété importée se sont, respectivement, relevés de 10,1% et 10,2%, en variation trimestrielle. La note précise aussi que sur une base annuelle, l’oignon local s’est renchéri de 69,9% au deuxième trimestre 2023. Pour sa part, la variété importée, absente du marché au deuxième trimestre de l’année passée, est échangée à 775 FCFA, en moyenne, au deuxième trimestre de 2023.

En somme, le document signale, qu’en moyenne, sur les six premiers mois de l’année 2023, les prix des oignons local et importé ont augmenté, respectivement, de 44,5% et 54,9%. S’agissant des stocks, une quantité de 165 tonnes est enregistrée pour l’oignon importé, à fin juin 2023, contre 947 tonnes d’oignon local. La plupart des ménages de Dakar ont accès à l’eau potable (99,8%) et à l’électricité (99,4%).

Plus de la moitié des familles enquêtées, 68,9% assurent trois repas par jour au deuxième trimestre 2023 contre 49,5% au trimestre précèdent ; soit une hausse de 19,4 points en variation trimestrielle. Ceux qui assurent deux repas par jour représentent 29,4% des enquêtés, contre 1,7% qui n’ont qu’un repas par jour.

L’inflation demeure le principal choc subi par les ménages (98,8%) au deuxième trimestre 2023. En outre, 34,4% des ménages ont déploré les coupures d’électricité, 2,1% ont relevé l’incapacité́ du principal soutien de famille et 1,5% ont été affectés par les inondations. Par ailleurs, les pertes d’emploi restent un problème pour 0,8% des enquêtés.

Vérifier aussi

Avenir de la monnaie africaine: Le francs CFA va t-il disparaître ?

Face aux appels à l’abolition de cette monnaie (francs CFA) héritée de la colonisation, l’économiste …