Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Economie: Un taux de croissance de 3,4 % attendu en 2024 et 3,8 % en 2025 en Afrique subsaharienne après une chute à 2,6 % en 2023

Selon la dernière édition du rapport Africa’s Pulse (avril 2024), baromètre semestriel de l’état des économies africaines, la croissance devrait rebondir en Afrique subsaharienne, à la faveur de la hausse de la consommation privée et du recul de l’inflation. Après avoir chuté à 2,6 % en 2023, la croissance régionale va s’accélérer, pour atteindre un taux de 3,4 % cette année. La reprise reste cependant fragile du fait des incertitudes liées à la conjoncture économique mondiale, du fardeau de plus en plus lourd du service de la dette, de catastrophes naturelles fréquentes et d’une intensification des conflits et des violences.

En dépit des prévisions d’accélération de la croissance, le rythme de l’expansion économique régionale reste inférieur aux taux de croissance enregistrés dans la décennie précédente (2000-2014) et insuffisant pour avoir un effet significatif sur la réduction de la pauvreté. Il est indispensable de mener des actions politiques transformatrices afin de s’attaquer aux inégalités profondes qui empêchent l’Afrique subsaharienne d’installer une croissance soutenue à long terme et de réduire véritablement la pauvreté.

Publicités

Après avoir atteint son point le plus bas à 2,6 % en 2023, la croissance économique en Afrique subsaharienne devrait rebondir à 3,4 % en 2024 et 3,8 % en 2025, principalement menée par une plus grande croissance de la consommation privée et une baisse de l’inflation qui augmentera le pouvoir d’achat des ménages lit-on dans le rapport. Dans la même dynamique, le rapport indique que, la croissance de l’investissement sera modérée, car les taux d’intérêt sont susceptibles de rester élevés tant que l’assainissement budgétaire limitera la croissance de la consommation publique. La contribution de l’économie mondiale à la croissance de l’Afrique restera modeste. Les prévisions de réduction des taux directeurs dans les grandes économies mondiales pourraient stimuler la croissance de l’investissement en 2025.

La baisse de l’inflation soutient le rebond économique dans la région

L’inflation diminue dans la plupart des économies d’Afrique subsaharienne, mais son niveau reste élevé. L’inflation médiane dans la région devrait passer de 7,1 % en 2023 à 5,1 % en 2024 et à 5 % en 2025-2026.

La normalisation des chaînes d’approvisionnement mondiales, la baisse constante des prix des produits de base et les effets du resserrement monétaire et de l’assainissement budgétaire contribuent à faire baisser le taux d’inflation dans la région. Bien que l’inflation recule dans la plupart des pays en 2024, elle reste élevée par rapport aux niveaux d’avant la pandémie : l’inflation devrait diminuer dans environ 80 % des pays africains par rapport à 2023, mais elle reste supérieure aux niveaux d’avant la pandémie dans 32 pays sur 37.

En outre, 14 pays de la région affichent toujours des niveaux d’inflation élevés (à deux chiffres ou plus) cette année, mais avec une légère baisse du taux d’inflation médian qui passe de 25,9 % en 2023 à 24,8 % en 2024.

 

 

Vérifier aussi

Baisse des prix des denrées de première nécessité : Sérigne Guèye Diop donne rendez-vous sous peu

La baisse imminente des prix des denrées de première nécessité, est patiemment attendue par les …