EN DIRECT/Les troupes russes entrent en Ukraine

Les gardes-frontières ukrainiens ont déclaré que des forces terrestres russes avaient pénétré le territoire ukrainien. Les forces terrestres russes sont entrées en Ukraine au niveau de la frontière nord-est, selon les gardes-frontières locaux.

Ce qu’il faut retenir :

Publicités

  • Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l’est du pays, malgré le tollé international et les sanctions infligées par l’Occident.
  • Un conseil de défense s’est tenu jeudi matin à l’Élysée pour décider de la suite à donner à ces attaques. À l’issue de la réunion, Emmanuel Macron déclare, dans une allocution, que « la France se tient aux côtés de l’Ukraine ». Il dénonce « l’atteinte la plus grave à la paix » en Europe depuis « des décennies ». Le président Poutine a décidé de bafouer la souveraineté de l’Ukraine. Quelques minutes plus tôt, le Premier ministre britannique Boris Johnson avait également pris la parole, promettant des « sanctions massives » à l’encontre de la Russi et qualifiant Vladimir Poutine de « dictateur ».
  • Les forces terrestres russes sont entrées en Ukraine au niveau de la frontière nord-est. L’Ukraine a rapporté la mort de plus de 40 soldats et d’une dizaine de civils dans les bombardements. Des forces russes ont pénétré dans la région de Kiev depuis la Biélorussie pour mener une attaque avec des missiles Grad sur des cibles militaires, ont également annoncé jeudi les gardes-frontières ukrainiens dans un communiqué.
  • L’Otan a activé ses plans de défense pour déployer des forces supplémentaires dans les pays membres de l’est de l’Europe et tiendra un sommet en visioconférence vendredi après l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, a annoncé jeudi son secrétaire général. Déjà fortement ébranlé par l’annexion de la Crimée en 2014, le Conseil de l’Europe replonge également dans la tourmente avec la convocation en urgence jeudi d’une « réunion extraordinaire » de son instance exécutive, le Comité des ministres, qui doit réagir à « l’attaque russe contre l’Ukraine ».

Les ambassadeurs des 30 pays membres de l’Otan vont se réunir en urgence à Bruxelles, a annoncé un porte-parole de l’Alliance. L’annonce par le président russe Vladimir Poutine d’une « opération militaire » en Ukraine a suscité de nombreuses réactions dans le monde. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l’est du pays, malgré le tollé international et les sanctions infligées par l’Occident.

Peu après cette déclaration surprise du maître du Kremlin, au moins deux puissantes explosions ont été entendues à Kiev, dans le centre-ville, et d’autres à Kramatorsk, dans l’est, et à Odessa, sur la mer Noire. Le président américain Joe Biden a aussitôt dénoncé une « attaque injustifiée » qui provoquera « des souffrances et pertes de vies humaines ». « Le monde exigera des comptes à la Russie », a-t-il promis.

La Chine a indiqué qu’elle « suivait de près » la situation en Ukraine après l’intervention militaire de la Russie, s’abstenant de condamner Moscou et appelant à éviter une escalade. « Nous exhortons toutes les parties à faire preuve de retenue pour éviter que la situation ne devienne hors de contrôle », a indiqué devant la presse une porte-parole de la diplomatie chinoise.  Moscou a annoncé avoir fermé à la navigation la mer d’Azov, entre la Russie et l’Ukraine. « La navigation dans les eaux de la mer d’Azov est suspendue depuis 4 heures (1 heure, GMT) du matin jusqu’à nouvel ordre », a indiqué l’agence maritime russe Rosmorretchflot.

Emmanuel Macron a convoqué un conseil de défense en urgence suite aux opérations militaires russes en Ukraine. Il se tiendra à 9 heures à l’Élysée. Le Conseil européen et le G7 vont se réunir ce soir afin d’envisager une nouvelle étape dans les sanctions contre la Russie suite à cette agression contre l’Ukraine. Un conseil de l’Otan devrait suivre immédiatement.   Selon les gardes-frontières ukrainiens, les forces terrestres russes sont entrées en Ukraine.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel ont dénoncé jeudi l’attaque de la Russie contre l’Ukraine et se sont engagés à demander à Moscou de « rendre des comptes ».

Vérifier aussi

Appel à la résistance : La manifestation de Fippu sabotée

Une manifestation à l’initiative de Fippu qui venait d’être porté sur les fonts baptismaux a …