lundi , 19 octobre 2020

Enseignant décapité: Plusieurs arrestations dont un mineur

Nouvelles arrestations dans l’affaire du Professeur d’histoire décapité en France. 9 personnes dont un mineur ont été arrêtées et placées en garde à vue.

Ces personnes sont issues de l’entourage familial de l’assaillant, qui aurait crié « Allah Akbar » avant d’être abattu, selon une source proche de l’enquête.

Un professeur d’histoire-géographie, qui avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, a été décapité près d’un collège vendredi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Le parquet national antiterroriste (Pnat) s’est aussitôt saisi de l’enquête, ouverte pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Le procureur national antiterroriste, Jean-François Ricard tiendra une conférence de presse samedi après-midi.

L’assassin âgé de 18 ans

L’identité de l’assaillant, sur lequel avait été trouvée une pièce d’identité, par ailleurs été confirmée par les enquêteurs, selon la source judiciaire. Il s’agit d’un jeune Russe tchétchène de 18 ans né à Moscou.
Il était connu pour des antécédents de droit commun, mais disposait d’un casier vierge, et n’était pas connu pour sa radicalisation.

Check Also

Droit de vote: 2,5 millions de Guinéens lésés

Ce matin, on saura qui d’Alpha Condé ou de Cellou Dalein Diallo dirigera la Guinée. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *