Erosion côtière: Le projet d’avis adopté par le CESE
Erosion côtière: Le projet d’avis adopté par le CESE

Erosion côtière: Le projet d’avis adopté par le CESE

Le Président du Conseil économique social et environnemental (CESE), a présidé, hier jeudi 11 novembre 2021, la séance plénière consacrée à l’examen et à l’adoption du projet d’Avis sur le thème «Erosion côtière », lors de la 2e session ordinaire de l’année 2021. La rencontre s’est tenue en visioconférence en raison des restrictions sanitaires liées à la Covid-19.

Sous la présidence de l’honorable Conseiller Oumar Ba, ses homologues Woré Gana Seck et Mamour Ndary Ba, les Rapporteurs Fodé Diop et Ibrahima Gaye, ainsi que les autres membres de l’intercommission « Commission du cadre de vie, de l’environnement et du développement durable-Commission du développement territorial et local », l’Assemblée consultative a  étudié, sous tous les angles, la problématique de l’érosion côtière dans notre pays. Notamment ses causes naturelles et anthropiques, son étendue géographique transfrontalière, ses conséquences désastreuses aux plans social, économique et environnemental, les contraintes identifiées dans l’exécution des politiques, projets et programmes y afférents.

Publicités

Le CESE a aussi évalué les nombreuses initiatives déjà déployées par le Gouvernement et celles, nouvelles, envisagées pour lutter durablement contre l’avancée de la mer, financées sur ressources propres ou en collaboration avec ses partenaires.

Le Secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement durable a affirmé qu’avec le portage par le CESE du plaidoyer de la Loi sur le littoral auprès du Président de la République, ce projet fera l’objet d’un examen et d’une adoption par l’Assemblée nationale puis par le Conseil des ministres. Il a rappelé que le Président de la République a pris le Décret  n°2020 – 2391 du 30 décembre 2020 instituant le grand prix du Président de la République pour le reboisement et la protection de l’environnement d’un montant de 30 millions de F CFA.

A l’issue du débat général, le projet d’avis a été adopté à l’unanimité par les Honorables conseillers. Le Président du CESE s’est dit persuadé que les recommandations formulées dans l’Avis seront bien prises en charge par le Gouvernement.

Conformément au calendrier, Idrissa Seck a annoncé la clôture de la deuxième session ordinaire, ce vendredi 12 novembre 2021, après la séance d’examen et d’adoption  du projet d’avis sur le thème « Révolution numérique et Employabilité des jeunes », en présence de Yankhoba Diattara, ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications.

 

Vérifier aussi

Riz Local

Filière du Riz Local: Les acteurs alertent sur une crise socio-économique dans la vallée

L’Association nationale des riziers tire la sonnette d’alarme pour  la survie de la filière riz …