Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
images 5

Eurobonds de plus de 453 milliards : Un endettement de trop ?

Le Sénégal a émis des eurobonds sur le marché financier d’une valeur de plus de 450 milliards de nos francs soit 750 millions de dollars. Un alourdissement de la dette du pays qui a surpris certains parce qu’intervenant à deux mois seulement après l’arrivée au pouvoir du duo Diomaye-Sonko. 

Pis, le Sénégal a un taux d’endettement qui dépasse les normes de l’Uemoa en la matière. C’est donc une dette de plus qui traduit une certaine tension budgétaire et des difficultés de trésorerie certaines. 

Publicités

Une dette qui est d’autant plus surprenante qu’elle intervient à un moment où le Sénégal attend le second décaissement de la dette contractée en 2023, celle de 1250 milliards sauf erreur de notre part. Le décaissement était prévu ce même mois. Mais, c’est surtout le taux d’intérêt qui fait jaser: Il est plus lourd que celui de 2021, date à laquelle les derniers eurobonds avaient été émis.

Le taux de ce dernier prêt est de 7,75% contre 5,375% pour celui de 2021. 

En tout état de cause, d’aucuns, au regard de l’inflation en cours et de la cherté des produits de consommation courante s’interrogent sur la destination de l’argent : combler un déficit budgétaire ou faire face à d’autres priorités comme la baisse des prix, la dette intérieure ? Nous pensons que les nouvelles autorités doivent communiquer sur la question, d’une manière officielle.   Il faut d’emblée retenir que ce mois de juin est le second délai retenu par les nouvelles autorités pour baisser les prix de certaines denrées comme le riz, l’huile, le sucre, etc. Le premier délai, celui du mois de mai, n’avait pas été respecté.  Donc, nous estimons qu’elles sont presque obligées d’agir sur les prix surtout quand ils concernent des produits homologués.

Les 453 milliards vont certainement aider les nouvelles autorités à agir sur certains leviers économiques comme l’allègement de la dette intérieure de l’Etat et pourrait néanmoins davantage permettre de supporter le gap financier laissé par l’abandon sur certaines taxes portant sur des produits et ses effets induits. 

Le Sénégal qui attendait déjà les fonds du Fonds monétaire international (Fmi) a certainement pris les devants avec les eurobonds pour davantage supporter le manque à gagner induit par l’abandon de taxes ou la subvention à l’importation de certains produits.Il est urgent également de s’atteler à mettre en place un plan de relance de l’économie, secteur par secteur afin de répondre aux attentes des sénégalais.  Car, le plus important n’est pas la dette mais ce qu’on fera de l’argent. Il doit ainsi être bien utilisé et ne pas servir seulement à payer des salaires ou pis, à des dépenses de prestige ou des investissements non-prioritaires.

Assane Samb

Vérifier aussi

img grand oral

« EUROBONDS »: «Ce serait une sottise de n’utiliser cet argent que pour payer la dette» selon Dr. Papa Demba THIAM

Dr Papa Demba Thiam, économiste et expert en développement industriel était l’invité du ‘’Grand oral’’ …