Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Fête de fin d'anné
Fête de fin d'anné

Fête de fin d’année: La population au rythme de la préparation 

Les artères de  la ville de DAKAR sont  décorées comme à la  veille de chaque fête de fin d’années. Au niveau des allées du centenaire beaucoup de vendeurs arborent de mini-sapins, des guirlandes et des jeux de lumière. Des parents pensent déjà aux enfants. 

Nombreux sont les commerçants qui sont au rythme de la fête et qui excellent dans la vente de jouets et de sapins. Décorer sa maison est presque devenu un rituel. Des commerçants sont déjà sur le coup, la clientèle est au rendez-vous. Pour l’heure, nombreux sont ceux qui se réjouissent de l’arrivée des clients mais restent pessimistes. Modou Faye vendeur de sapins et de jeux de lumière dit être content de la célébration de la fête.  : « Je me vois déjà faire autant de profits, nous attendons les clients de l’espoir.

Publicités

Au Sénégal nous sommes dans un pays laïc où les fêtes se partagent entre les musulmans et chrétiens, donc il est normal qu’avec cette fête, que beaucoup de gens viennent pour acheter des cadeaux pour les enfants ou des sapins de Noël.» 

A l’en croire, certes le prix des sapins varient selon leur qualité. Il y’en a qui coutent moins cher, tandis que d’autre sont intouchables bien que les bénéfices ne manquent pas. Toujours au marché des allées du centenaire, les boutiques rivalisent d’ardeur. Des décorations çà et là pour attirer la clientèle. 

Non loin, une boutique propose des articles pour la fête de fin d’année. Le gérant Dame Ndiaye lui révèle : « plus les qualités sont excellentes plus les prix flambent. Le prix des sapins augmente et chaque année des cadeaux de tout genre sortent des magasins, surtout pour les enfants. Il n’est pas difficile d’avoir un sapin ou un cadeau, il suffit juste de le vouloir pour oser dépenser beaucoup d’argent pour sa famille » a expliqué le vendeur.

Marcel Dionne, père de famille trouve que le fait de dépenser de l’argent pour faire plaisir à sa famille reste un acte salutaire pour beaucoup de parents.  « Acheter un sapin chaque année est un devoir que j’accomplis depuis de nombreuses années déjà. Avec ma famille nous célébrons Noël comme il faut. Un sapin, des cadeaux et un bon repas que l’on partage avec nos frères musulmans. J’ai des enfants âgés mais cela n’empêche ; le sapin c’est moi qui l’achète comme j’ai toujours eu l’habitude de le faire», fait-il savoir. Non loin de là une autre cliente rencontrée et répondant au nom de Rose : «Avec la fête qui arrive à grand pas il est nécessaire de tout acheter à l’avance pour ne rien oublier et le plus important les cadeaux pour les enfants ». 

 

FATOU BA 

 

Vérifier aussi

Touba Mosquée: La commune s’enrichit de cinq centres secondaires d’état civil

 L’Agence nationale de l’état civil (ANEC) et la mairie de Touba Mosquée (centre) ont procédé …