Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Législatives 2022 : Alioune Tine préoccupé par le comportement de Yewwi et Benno
Législatives 2022 : Alioune Tine préoccupé par le comportement de Yewwi et Benno

Fonds Force Covid-19: Alioune Tine interpelle directement le chef de l’État, Macky Sall.

J’ai comme l’impression que Macky Sall n’a pas pris la pleine mesure. La clameur ne s’estompe pas. Parmi les intervenants, lors du rassemblement de la société civile, pour exiger la lumière dans la gestion des Fonds Force Covid19, Alioune Tine avait interpellé directement le chef de l’État, Macky Sall.

La clameur ne s’estompe pas. Parmi les intervenants, lors du rassemblement de la société civile, pour exiger des poursuites suite à la publication du rapport de la Cour des comptes sur la gestion du Fonds Force Covid-19, assorti de douze demandes d’ouvertures d’information judiciaire, Alioune Tine avait interpellé directement le chef de l’État, Macky Sall. « Les personnes qui ont été désignées par le rapport de la Cour des comptes et qui sont toujours dans le gouvernement doivent démissionner et répondre devant la Justice. Et ce, sans parti pris. Il n’y a pas d’autres explications qui tiennent. Quiconque détourne des milliards doit être visé. Il n’y a ni parent, ni camarade de parti ou de coalition. Cela vaut pour tout le monde et pas que dans le cadre du rapport de la Cour des comptes, mais aussi des autres rapports des différents corps de contrôle restés sans suite », avait-il déclaré.

Publicités

Avant de lancer, s’adressant aux jeunes : « Vous êtes l’avenir. D’autres milliards arrivent avec l’exploitation du pétrole et du gaz. Pensez-y. Vous devez maintenir la mobilisation contre le détournement des fonds ».

À l’occasion de son message de fin d’année et de présentation de vœux de Nouvel an à la Nation, le chef de l’État, Macky Sall, a affirmé que « l’exploitation du rapport suivra son cours conformément aux dispositions légales et réglementaires en la matière. » Pas un mot de plus. Une réponse jugée « insignifiante et évasive », par le fondateur d’Africa Jom center.

Ce dernier espérait plus. « Je suis vraiment insatisfait par rapport à la manière dont le président de la République a expédié le rapport de la Cour des comptes en une phrase. J’ai comme l’impression qu’il n’a pas pris la pleine mesure de l’indignation », a-t-il réagi sur iRadio.

Djibril Gningue, membre du Groupe de recherche et d’appui-conseil pour la démocratie participative et la bonne gouvernance, est lui aussi resté sur sa faim. D’autant plus qu’a-t-il regretté sur les mêmes ondes, le Président Macky Sall « aurait dû aller plus loin », en abordant « la question des organes de contrôle et de vérification » et donner des garanties sur « la nécessité même de les réformer pour renforcer leur indépendance, leur autorité ».

 

Vérifier aussi

telechargement 9

GO: Sympathie for the devil (Compassion pour le Diable)

Après quelques longs mois d’hibernation, Fatoumata Ndiaye « Fouta Tampi » refait surface. Pas pour le petit …