Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Forum Economique de PODOR
Forum Economique de PODOR

Forum Economique de PODOR: Les niches d’opportunités de la localité au menu des échanges

En prélude du 1 er forum économique de Podor prévu du 12 au 17 décembre prochain, l’initiative prospective agricole rurale (IPAR) a tenu une conférence de presse. Organisatrice de ce présent forum, ladite structure soutient que l’objectif est de créer des espaces d’échanges entre les acteurs territoriaux dont la diaspora et les investisseurs privés. Pour le développement de Podor, l’initiative prospective agricole rurale (IPAR) organise un forum économique dans ladite localité.

Selon le président du conseil départemental de Podor, Hamidou Dia, cette première édition est une initiative des acteurs de Podor qui s’inscrit dans le contexte défini par l’Etat du Sénégal d’ériger des pôles compétitifs et viables valorisant les potentialités territoriales. Cette initiative vise à contribuer à l’émergence d’un véritable développement endogène porté par un secteur privé fort avec l’implication de tous les acteurs économiques mais aussi la continuité de l’acte 3 de la décentralisation qui renforce l’autonomie des collectivités locales sur les enjeux du développement local. « Le forum sera l’occasion de faire de Podor un espace d’investissement responsable en faveur des populations locales des investisseurs, les décideurs publics, les chercheurs, les bailleurs, les commerçants et les transporteurs », dit-il.

Et de poursuivre: « Podor est un département à vocation agro-sylvo-pastorale et halieutique. L’agriculture au sens de productions végétales animales halieutiques et forestières a pour fonction de nourrir les populations de sécuriser et d’augmenter les revenus des ruraux de procurer des emplois agricoles et non agricoles décents de gérer durablement les ressources naturelles et d’améliorer l’état nutritionnel des populations. De son avis, la vallée du fleuve Sénégal avec son potentiel hydro-agricole constitue l’une des régions les plus favorables pour atteindre ses objectifs. Pour le directeur exécutif de l’IPAR, Cheikh Oumar Ba, avec plus de 140 hectares irrigables sur les 240 milles hectares que compte la vallée du fleuve Sénégal, le département de Podor se positionne comme la zone la plus prometteuse de l’agriculture irriguée notamment le riz, l’oignon, la tomate industrielle et d’autres cultures émergentes (gombo, patate, douce piment, banane. « Toutefois en dépit de ses potentialités en termes de superficie irrigables, seuls 27 mille hectares ont été aménagés pour une superficie exploitable de 25 800 hectares.

A cela s’ajoute, le faible niveau de transformation des produits ASPH. On sait que les producteurs perdent chaque année 30% de leurs productions locales », déplore-t-il. Il s’agit, pour lui, en marge de ce forum, de sensibiliser sur les enjeux et les niches d’opportunités d’investissement dans le département, d’assurer la promotion des produits et services du territoire sous toutes ses formes (brut et transformé dans la perspective de renforcer leur positionnement sur le marché national en général et international en particulier, mais également de promouvoir l’entreprenariat dans le département notamment pour les jeunes et les femmes. En ce sens, ces acteurs prévoient d’identifier des solutions pour un développement durable pour faciliter l’investissement responsable dans le département de Podor.

 


NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

isra 1

Souveraineté Alimentaire : Le SARAA compte accompagner l’État à travers la recherche

Le Syndicat autonome de la recherche agricole et agroalimentaire (SARAA) de ISRA va mettre à …