Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
image1170x530cropped 3

Gaza: Après neuf mois de guerre , une autre école de l’ONU subit un raid aérien israélien

Alors que la guerre à Gaza a franchi dimanche le cap des neuf mois, des travailleurs humanitaires évaluaient lundi sur le terrain les dégâts causés par une nouvelle frappe aérienne israélienne sur une école des Nations Unies. « Un autre jour. Un autre mois. Une autre école touchée », a déclaré Philippe Lazzarini, chef de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), dans un message sur X, anciennement Twitter, après qu’une école de Nuseirat, dans le centre de Gaza, a été « frappée par les forces israéliennes » samedi.

L’école abritait près de 2.000 personnes déplacées internes par les hostilités, a souligné le Commissaire général de l’UNRWA, ajoutant que des dizaines de victimes avaient été signalées. Ce développement intervient alors que les pourparlers sur un cessez-le-feu et la libération des otages doivent reprendre dans les prochains jours. Les efforts répétés pour faire avancer les choses ont échoué, malgré la pression internationale soutenue des États membres influents dans les deux camps.

Publicités

Le succès des négociations de cette semaine dépendra de la satisfaction de l’appel du Hamas à un arrêt définitif des combats et des frappes aériennes israéliennes intenses qui ont rasé de vastes zones de l’enclave, ainsi que de l’objectif de guerre déclaré du gouvernement israélien de détruire la capacité militaire du Hamas après que le groupe a mené des attaques sanglantes dans le sud d’Israël le 7 octobre, tuant environ 1.250 personnes et capturant plus de 250 otages.

À ce jour, des dizaines de milliers de Palestiniens ont été tués, selon les autorités sanitaires de Gaza, et les dernières données de l’UNRWA indiquent qu’au moins 520 personnes hébergées dans les abris de l’agence des Nations Unies ont été tuées et au moins 1.602 blessées depuis le début de la guerre.

Dans une mise à jour régulière de la situation, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) a indiqué que jusqu’à 1,9 million de personnes à Gaza ont été déracinées par la guerre, dont certaines ont été déplacées « neuf ou dix fois ». Les estimations précédentes faisaient état de 1,7 million de personnes, mais c’était avant l’opération israélienne à Rafah début mai, qui a entraîné des déplacements supplémentaires depuis Rafah et d’autres parties de la bande de Gaza.

Citant les dernières données de l’OCHA, la force de l’ONU a indiqué que près de 97.000 personnes avaient été déplacées du sud dy Liban en raison des hostilités en cours à la date du 25 juin. Plus de 1.800 victimes ont été signalées, dont 435 morts parmi lesquels 97 civils. « Une solution politique et diplomatique est la seule solution viable à long terme », a insisté la force.

Enquête en cours

Réagissant au raid de l’école et aux allégations de l’armée israélienne selon lesquelles elle aurait été utilisée par des groupes armés palestiniens, le chef de l’UNRWA, M. Lazzarini, a déclaré qu’il prenait ces allégations « très au sérieux ». « C’est précisément la raison pour laquelle j’ai demandé à plusieurs reprises que des enquêtes indépendantes soient menées afin d’établir les faits et d’identifier les responsables des attaques contre les locaux des Nations Unies ou de leur utilisation abusive », a-t-il fait valoir, faisant référence à une enquête en cours des Nations Unies sur les affirmations israéliennes selon lesquelles 12 membres du personnel de l’UNRWA auraient été impliqués dans les attaques du 7 octobre menées par le Hamas.

Huit employés de l’UNRWA font toujours l’objet d’une enquête de l’organe de contrôle interne des Nations Unies, l’OIOS. A ce jour, il a suspendu trois autres affaires en invoquant l’insuffisance des preuves fournies par les autorités israéliennes et a classé une affaire parce qu’Israël n’avait fourni aucune preuve à l’appui.

« Neuf mois après le début de cette guerre brutale, je lance un nouvel appel en faveur d’un cessez-le-feu qui permettrait aux habitants de Gaza et d’Israël de bénéficier enfin d’un répit et d’une protection, et qui entraînerait la libération immédiate de tous les otages », a déclaré M. Lazzarini.

Plus la guerre durera, plus le fossé se creusera et plus les gens souffriront », a-t-il conclu.

Vérifier aussi

738x415 cmsv2 4b2b5d65 2cb0 5a29 bb99 b21688932631 8556794

Afrique de l’Ouest: Le Burkina Faso, le Mali et le Niger quittent la CEDEAO et forment la « Confédération des États du Sahel ».

Durant un week-end marqué par des réunions de haut niveau dans une Afrique de l’Ouest …