Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Grève de la faim: Guy Marius suspend sa diète

Guy Marius Sagna arrête sa grève de la faim suite a une médiation de Serigne Mountakha Mbacké Bassirou.

Publicités

Après avoir offert 50 millions aux victimes des dernières manifestations, Serigne Mountakha Mbacké a posé un autre acte fort. Le khalife général des mourides a demandé à l’activiste, Guy Marius Sagna, en détention à la prison de Sebikhotane, de surseoir à sa grève de la faim.

Guy Marius Sagna, membre du collectif « Noo Lank », Birame Souleye Diop, administrateur du parti Pastef, Abass Sall de Pastef Dakar, Assane Diouf, ont tous été transférés au quartier à la prison de Sebikhotane. Quant à leur camarade Clédor Sène, il a été transféré à la prison du Camp pénal de Liberté 6. Selon l’avocat de l’activiste, Me Moussa Sarr, avec l’avènement de la crise sanitaire du coronavirus, les autorités pénitentiaires ont érigé la Mac du cap manuel en une prison de mise en quinzaine, donc de transit.

Au delà des 15 jours d’observation, les détenus sont transférés dans les autres maisons de corrections de la région de Dakar. Selon notre source, la nouvelle prison de Sebikhotane, qui compte une quarantaine de chambres, fait partie d’un vaste programme de construction de prisons à travers le pays. C’est dire qu’elle offre en termes de confort, encore rien de connu dans nos prisons. S’exprimant sur le transfert, la robe noire a soutenu qu’il s’agit d’une procédure normale » et non pas « d’une sanction ». A croire l’avocat, Guy Marius Sagna n’est pas le seul concerné. Puisqu’ Assane Diouf, Clédor Sène et les deux autres responsables du parti Pastef/Les patriotes, Birame Souleye Diop et Abass Sall ont été également transférés. Par la même occasion, Me Moussa Sarr a informé que le coordonnateur de FRAPP/France Dégage a décidé de surseoir à sa décision d’entamer une nouvelle grève de la faim.

Cette décision intervient suite à l’intervient du Khalife général des Mourides. Pour ce qui est de son transfert à la prison de Sébikotane, son avocat, Me Moussa Sarr renseigne qu’il ne s’agit guère d’une sanction, mais plutôt d’une procédure normale. la robe  noire de préciser que le séjour au Cap Manuel constitue une mise en quarantaine à titre de prévention contre la Covid-19. Après 15 jours, les détenus vont être transférer dans différentes maisons d’arrêt et de correction.

CHEIKH MOUSSA SARR

Vérifier aussi

Secteur Éducatif : Ousmane Sonko annonce un changement de paradigme.

Langues locales dès la maternelle, plus de souplesse dans les filières, renforcement de l’anglais, réformes …