Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
kkukr

Guerre Ukraine-Russie : une réplique « sévère » de Moscou en cas de sanctions

Guerre Ukraine-Russie L’armée russe affirme, jeudi après-midi, avoir détruit « 74 installations militaires, dont 11 aérodromes de l’armée de l’air » ukrainienne.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l’est du pays, malgré le tollé international et les sanctions infligées par l’Occident. L’armée russe a affirmé quelques heures plus tard avoir détruit 74 installations militaires, dont 11 aérodromes, dans le pays. Menacée de sanctions par l’Union européenne, la Russie promet une réplique « sévère ». De son côté, l’Ukraine a rapporté la mort de plus de 40 soldats et d’une dizaine de civils dans les bombardements. Des forces russes ont pénétré dans la région de Kiev depuis la Biélorussie pour mener une attaque avec des missiles Grad sur des cibles militaires, tandis que des combats ont également éclaté à Tchernobyl, près du dépôt de déchets nucléaires. Dès jeudi soir, la capitale ukrainienne Kiev impose un couvre-feu, selon le maire.
Un conseil de défense s’est tenu jeudi matin à l’Élysée pour décider de la suite à donner à ces attaques. À l’issue de la réunion, Emmanuel Macron déclare, dans une allocution, que « la France se tient aux côtés de l’Ukraine ». Il dénonce « l’atteinte la plus grave à la paix » en Europe depuis « des décennies », estimant que le président Poutine a décidé de « bafouer la souveraineté de l’Ukraine ». « En ces heures troubles où renaissent les fantômes du passé et où les manipulations seront nombreuses, ne cédons rien de notre unité autour de nos principes de liberté, de souveraineté et de démocratie », a ajouté le chef de l’État. Quelques minutes plus tôt, le Premier ministre britannique Boris Johnson avait également pris la parole, promettant des « sanctions massives » à l’encontre de la Russie et qualifiant Vladimir Poutine de « dictateur ». Le chef du gouvernement italien Mario Draghi a, lui aussi, exhorté le président russe Vladimir Poutine à retirer « sans condition » et dans les plus brefs délais ses forces armées de l’Ukraine. Joe Biden, le président américain, doit s’exprimer à 18 h 30.
L’Otan a activé ses plans de défense pour déployer des forces supplémentaires dans les pays membres de l’est de l’Europe et tiendra un sommet en visioconférence vendredi après l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, a annoncé jeudi son secrétaire général. Déjà fortement ébranlé par l’annexion de la Crimée en 2014, le Conseil de l’Europe replonge également dans la tourmente avec la convocation en urgence jeudi d’une « réunion extraordinaire » de son instance exécutive, le Comité des ministres, qui doit réagir à « l’attaque russe contre l’Ukraine ».

Publicités

 

Vérifier aussi

image1170x530cropped 1

RDC : Hausse « alarmante » de la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle

Une dizaine d’experts indépendants des Nations Unies se sont dit alarmés, jeudi, par les informations …