Hausse de l’emploi salarié

A fin juin 2022, l’emploi salarié du secteur moderne s’est accru de 2,0%, en variation mensuelle, en raison de la hausse des postes pourvus dans les secteurs secondaire (+1,9%) et tertiaire (+2,1%). En détail, l’emploi a augmenté dans les industries (+2,2%), les services (+2,3%) et le commerce (+1,4%). Par ailleurs, il demeure stable dans les BTP (+0,0%). Sur une base annuelle, le secteur moderne a enregistré un recul de 2,7% de ses effectifs au mois de juin 2022, en liaison avec les pertes nettes de postes dans le secteur secondaire (-6,8%), particulièrement les industries (-9,0%). Pour leur part, les effectifs dans les BTP sont ressortis en hausse de 8,9% sur la période. Par ailleurs, l’emploi dans le secteur tertiaire est resté dynamique (+3,5%) avec des hausses de 3,4% et 4,3% respectivement dans les services et le commerce.

Publicités

Le climat des affaires s’est aussi amélioré

Au mois de juin 2022, le climat des affaires s’est amélioré, en rythme mensuel. L’indicateur synthétique, calculé sur la base des soldes d’opinion des chefs d’entreprises a gagné 4,5 points et s’est situé au-dessus de sa moyenne de long terme. Cette amélioration traduit l’optimisme des chefs d’entreprises du secteur des services et du commerce. En glissement annuel, l’indicateur du climat des affaires a aussi augmenté de 7,0 points en juin 2022

Vérifier aussi

Soutien au pouvoir d’achat des ménages : « 1.600 milliards FCFA débloqués entre 2022 et 2023 » (AKF)

Lors de sa passation de service avec son successeur, Serigne Guèye Diop, le ministre Abdou …