Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Dortmund: Un jeune sénégalais de 16 ans abattu par la police
Dortmund: Un jeune sénégalais de 16 ans abattu par la police

Homosexuel brûlé : une nouvelle vague d’arrestations

11 suspects sont en garde à vue dans les locaux du commissariat central de Kaolack.

Publicités

Suite à l’autosaisine du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Kaolack, les enquêteurs du commissariat central ont visionné des vidéos de la scène d’horreur et effectué des investigations pour  identifier formellement des auteurs.

Quatre suspects ont été interpellés hier. Deux autres mis en cause seront aussi arrêtés le même jour. Au total, six personnes sont placées en garde à vue. La poursuite des investigations a permis aux limiers de Kaolack de mettre la main sur cinq autres personnes impliquées dans cette affaire sensible, selon des sources de Seneweb proches du parquet.

Au total, onze suspects sont actuellement en garde à vue dans les locaux du commissariat central de Kaolack pour association de malfaiteurs, profanation d’un lieu de culte, destruction de biens appartenant à autrui, incendie volontaire, actes de vandalisme […].

La police est actuellement aux trousses de deux instigateurs de l’incinération du corps de C. Fall. Il s’agit du jeune qui tirait la dépouille de la tombe. Il a été identifié par les enquêteurs sur les vidéos.

Le second instigateur a déclaré dans un entretien avec un site d’informations générales basé à Dakar qu’il avait acheté de l’essence pour l’incinération du corps du présumé homosexuel. Il a été également identifié et est activement recherché.

Un avis de recherche et d’interpellation a été lancé contre ces deux fugitifs pour les empêcher de quitter le territoire national. Interrogées par les enquêteurs, les 11 personnes interpellées ont tenté de nier leur implication dans l’incinération du corps sans vie. Mais elles ont été confondues par certains éléments du dossier.

Rappelons que deux individus ont été interpellés dans  la  nuit  du  vendredi dernier, lors de l’attaque du domicile du défunt C. Fall. Ils ont été mis aux arrêts avant que le corps de feu C. Fall ne soit exhumé et brûlé.

Plusieurs dégâts ont été enregistrés après l’incendie volontaire provoqué par des jeunes au quartier Ndangane pour s’opposer à l’enterrement du jeune homme dans la cour du  domicile familial.

Les deux hommes interpellés ont été déférés au tribunal de grande instance pour incendie volontaire et destruction de biens appartenant à autrui. Ils ont fait l’objet d’un retour de parquet ce mardi.

Au total, 13 personnes ont été arrêtées dans l’affaire C. Fall : 11 pour incinération du cadavre et deux pour l’attaque du domicile du défunt.

Vérifier aussi

Douane senegalaisesaisie de drogue

Encore de la drogue saisie

Les trafiquants de la drogue continuent d’enregistrer des revers face aux forces de défense et …