Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Hôpital Régional de Ziguinchor: Le SYNTRAS/ CHRZ peint un tableau sombre la structure hospitalière

L’hôpital régional de Ziguinchor serait-il plus malade que les patients ? La question mérite d’être posée. Hier, le Sg du Syndicat des travailleurs de la santé de l’hôpital régional de Ziguinchor a alerté les autorités. Selon lui, la structure hospitalière est dans l’agonie. 

Le programme du bloc opératoire de l’hôpital régional de Ziguinchor avait été interrompu lundi en raison d’une pénurie de bistouri électrique, d’eau de Javel et de savon liquide, selon des informations relayées par la presse. Ce qui empêcha du coup au personnel médical de travailler dans des conditions optimales et adéquates. Une déclaration faite par le Secrétaire général du SYNTRAS du CHRZ, Siméon Faye.  A l’en croire,  tout cela est dû  à une mauvaise gestion de la part du Dg de l’hôpital régional de Ziguinchor.   Selon lui « tout est parti d’un appel de trois de ces collèges   qui lui ont fait part de la suspension du bloc opératoire jusqu‘à nouvel ordre parce que  tout simplement l’hôpital n’a plus de bistouri d’eau de javel etc. et dans le bloc. Je rappelle que  dans  le centre nous ne sommes pas en mouvement d’humeur mais c’est le résultat d’une mauvaise gestion. Il traverse des difficultés tant dans les entrants, la radiologie,  et aux différents services mais aussi au niveau de la logistique pour que la structure fonctionne. »  Peignant une situation assez sombre, il rappelle que depuis la venue du nouveau Directeur, la structure ne cesse de sombrer et ajouté à la pratique du conseil  d’administration qui a soutenu le Dg dans sa gestion.

Publicités

« A sa venue, le Dg avait déclaré qu’il a hérité d’un hôpital financièrement malade. Mais si tel est le cas il fallait s’arrêter avant de diviser le personnel car en son sein, le Dg a fait la part  belle aux médecins au détriment du centre hospitalier de Ziguinchor », a-t-il fait état. 

Il accuse ce dernier d’avoir choisi des hommes à lui en les remplaçant par d’autres et avec des postes de chargé de la communication de la formation etc. il reconnaît que l’état du sénégalais a injecté des moyens mais à Ziguinchor, cette situation est difficile  car tout le temps ce sont des stagiaires dont 102 au total avec 5 ans dans la structures et d’autres 15 ans.  « L’hôpital traîne une ardoise de 500 millions de dette vis à vis de l’Ipres  dont les 300 millions  et les 200 millions relatifs à des pénalités. 15 retraités courent derrière une pension car l’hôpital n’avait pas cotisé. 

Cependant, le directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor a vigoureusement réfuté les affirmations du SG du SYNTRAS/CHRZ en déclarant : « Ces informations sont erronées, les services au bloc opératoire se poursuivent. Nous avons rencontré quelques problèmes liés aux câbles du bistouri électrique, mais ceux-ci ont été résolus » a affirmé Ndiambé Diop.

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …