Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Impact climatique: Voici les villes les plus polluées au monde par l’aviation
Impact climatique: Voici les villes les plus polluées au monde par l’aviation

Impact climatique: Voici les villes les plus polluées au monde par l’aviation

L’impact climatique des plus grands aéroports du monde a fait l’objet d’un inventaire mondial traquant le niveau de CO2 et des polluants atmosphériques émis localement. Grâce à l’outil Airport tracker, une étude a pu relever le niveau des émissions polluantes émises par les activités des 1 300 aéroports, soit 99 % du trafic aérien mondial.

Selon une récente étude, Londres serait la ville la plus exposée au monde à la pollution atmosphérique… à cause de ses six aéroports. La capitale anglaise arrive devant Tokyo et Dubaï, sachant que son aéroport Heathrow est considéré comme le deuxième plus polluant du monde, juste après l’aéroport international de Dubaï.

Publicités

L’équivalent des émissions d’oxyde d’azote (NOx,) et de particules fines (PM2,5) de 3,23 millions de  chaque année : c’est l’estimation du niveau de pollution auquel les Londoniens seraient exposés, d’après une récente recherche réalisée par plusieurs organisations européennes et américaines. Si l’on en croit le rapport, intitulé « Airport Tracker », les deux autres villes les plus polluées à cause de l’aviation sont Tokyo et à Dubaï, où les habitants seraient exposés à l’équivalent de 2,78 millions de voitures émettant des oxydes d’azote et des particules fines chaque année.

Aussi polluants que des centrales à charbon

L’aéroport le plus polluant au monde serait celui de Dubaï (Émirats arabes unis). Il est à l’origine de 20,1 millions de tonnes d’ de CO2 en un an, soit l’équivalent des émissions de gaz à effet de serre de cinq centrales électriques au charbon, ainsi que de 7 531 tonnes de NOx et de 71 tonnes de PM2,5.

L’aéroport d’Heathrow arrive en deuxième position pour son impact sur le climat, avec 19,1 millions de tonnes de CO2 par an. L’étude révèle par ailleurs que les 20 plus grands aéroports, pris ensemble, produisent autant d’émissions de  que 58 centrales électriques au charbon. À lui seul, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle émet 14,2 millions de tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions annuelles de quatre centrales à . Il est le septième aéroport le plus polluant au monde.

Le « Airport  » est un outil en ligne qui recense les émissions de CO2 générées par les décollages d’avions dans le monde entier. Il compile des données informations sur les 1 300 plus grands aéroports du monde, soit 99 % du trafic mondial de passagers des compagnies aériennes. Il indique le montant total des émissions liées aux passagers générées par chaque aéroport (à l’exception des émissions liées au fret). Son rapport 2024 inclut toutefois les particules fines et les impacts carbone du fret aérien ainsi que des vols de passagers, ce qui inclut les émissions d’oxydes d’azote et de particules fines.

Vérifier aussi

image1170x530cropped

Paix et Sécurité: Les violations commises à l’encontre des enfants dans les conflits armés ont connu une augmentation « choquante » en 2023, déplore l’ONU

La violence contre les enfants pris dans les conflits armés a atteint des « niveaux extrêmes » …