JO : Tokyo supprime les fan-zones prévues pour suivre les compétitions
JO : Tokyo supprime les fan-zones prévues pour suivre les compétitions

JO Tokyo: Des fan-zones et des centaines de vols annulés

Les six fan-zones prévues pour suivre sur des écrans géants les JO Tokyo sont supprimées en raison de la crise sanitaire, a annoncé samedi la gouverneure de la capitale japonaise.

La pandémie a fait plus de 3,8 millions de morts dans le monde depuis la fin de décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse à partir de sources officielles vendredi 18 juin au soir.

Après les Etats-Unis (600 934 décès), les pays ayant enregistré le plus grand nombre de morts sont le Brésil (496 004), l’Inde (383 490), le Mexique (230 792) et le Pérou (189 757). Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Les six fan-zones initialement prévues pour suivre sur des écrans géants les compétitions olympiques à Tokyo lors des Jeux olympiques (du 23 juillet au 8 août) sont supprimées en raison de la crise sanitaire, a annoncé samedi la gouverneure de la capitale japonaise, Yuriko Koike.

Cette annonce survient deux jours avant une réunion importante avec les membres du Comité d’organisation des Jeux afin de finaliser ce qui sera autorisé pour les spectateurs locaux. Politiques et organisateurs poussent pour autoriser quelques spectateurs à assister aux compétitions, mais les experts sanitaires conseillant le gouvernement estiment qu’il serait plus sûr d’organiser les Jeux à huis clos.

L’archipel nippon a été relativement épargné par la pandémie, ayant déploré officiellement jusqu’ici 14 000 morts liés au Covid-19 depuis le début de 2020. Mais la crise sanitaire a mis sous pression le système hospitalier et l’accueil des JO fait redouter une recrudescence des cas et une propagation aggravée de variants, d’autant qu’à peine 6 % de la population japonaise est complètement vaccinée pour l’heure.

L’aéroport de Shenzhen, dans le sud de la Chine, a annulé samedi 19 juin des centaines de vols et a renforcé les contrôles après qu’une employée de restaurant a été testée positive au variant Delta du coronavirus. Pour entrer dans l’aéroport, il faut présenter un test négatif de moins de quarante-huit heures, a expliqué le Shenzhen Airport Group dans un communiqué sur son compte officiel sur le réseau social WeChat. Ces restrictions sont entrées en vigueur à 13 heures, heure locale (7 heures, à Paris).

La Chine a rapporté vendredi trente nouveaux cas de coronavirus, dont six dans la province du Guangdong (sud), où est situé Shenzhen. Près de 400 vols ont été annulés vendredi, selon le site VariFlight. Des dizaines de vols prévus samedi ont également été annulés. Les passages seront intégralement remboursés, selon les autorités aéroportuaires. Des millions d’habitants de Shenzhen ont été testés ces dernières semaines après la détection d’un petit foyer dans le port.

Check Also

Dakar Sacré Cœur joue sa qualification contre SEVEN STARS

LDC : Dakar Sacré Cœur joue sa qualification contre SEVEN STARS

L’équipe de Dakar Sacré Cœur vise la victoire contre les Seven Stars du Cap Vert, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR