Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
IMG 20240308 WA0148

JOURNEE DU 8 MARS Hommage à une grande figure féminine tchadienne : Fatimé Raymonne Habré

À l’occasion de la journée internationale célébrant les droits de la femme en ce jour du 08 mars 2024, je tiens particulièrement à rendre hommage à une mère, une confidente, une conseillère et un mentor, en l’occurrence, Fatimé Raymonne Habré. Épouse de l’ancien Président du Tchad Hissein Habré (1982-1990), Fatimé Raymonne Habré est une figure de proue dont les actes, les pensées, les paroles et les écrits ont contribué à façonner de manière mémorable les esprits. Car, souvent citée et reprise par certains éminents esprits de ce monde.

Publicités

Ses qualités scientifiques sont tout simplement exceptionnelles. Femme de valeur, femme dynamique, femme de principes et de convictions, sa voix et ses écrits résonnent par-delà les pays et les continents. Femme de talent, sa pensée profonde et ses analyses fines et aiguës illuminent bien des consciences et inspirent bien des personnes. La communauté universitaire et le monde intellectuel reconnaissent en elle des qualités intrinsèques indéniables d’une femme dotée d’une grande intelligence. Soit dit en passant, l’éducation des jeunes filles Tchadiennes, en particulier, et de celles Africaines, en général, demeure une constante majeure de sa philosophie, sinon un sacerdoce.

Quant à ses qualités humaines, elles sont tout autant exceptionnelles, pour ne pas dire remarquables. Sa simplicité, sa cordialité, sa bienveillance et sa bonhomie contagieuse n’ont d’égales que sa grandeur d’esprit et d’âme. Très généreuse et très sensible face à la souffrance de son prochain, ses œuvres de charité et de bienfaisance ont atteint bien des personnes nécessiteuses et des couches vulnérables.

Femme courageuse et dynamique, elle a bravé vaillamment, et avec une si grande véhémence, les difficultés de tous ordres qui se présentaient à elle, à son défunt mari et à sa famille. Fatimé Raymonne Habré aura été celle-là même qui a porté haut le noble flambeau de la défense de son mari dans des conditions on ne peut plus extrêmes et difficiles. Sa pugnacité, sa ténacité et sa détermination sur ce dossier éminemment sensible et hautement important qui est celui de la défense de son mari ont été largement saluées de part et d’autre. D’ailleurs, c’est le moment de rendre un hommage appuyé et mérité au Feu Président El Hadj Hissein Habré pour avoir notamment sauvé le Tchad dans ses 1.284.000 km2 contre l’invasion libyenne et pour avoir fait aussi sortir le Tchad du néant en l’ayant doté d’une administration rigoureusement efficace et organisée et pour également avoir implémenté et expérimenté des institutions solidement républicaines.

C’est pourquoi, le rapatriement de sa dépouille doublé de sa réhabilitation en bonne et due forme doit être un leitmotiv et une affaire de toutes et de tous afin d’aspirer véritablement à l’avènement d’un Tchad uni et réconcilié avec tous ses fils et toutes ses filles, gage de cohésion sociale, du vivre-ensemble et d’unité nationale.

Femme entreprenante, attachant un prix notable au développement intellectuel et à l’épanouissement scientifique des Tchadiens, des Africains et de l’Humain tout court, mue et animée donc par ce sentiment universaliste de l’Homme que Fatimé Raymonne Habré a mis en place le lumineux Carré Culturel. Rappelons-le, le Carré Culturel c’est fondamentalement quatre choses : Librairie-Édition-Arts-Exposition. Les services déjà rendus par le Carré Culturel dans le cadre de la promotion scientifique, intellectuelle et culturelle sont tout naturellement de la haute facture.

Somme toute, Fatimé Raymonne Habré est également l’auteure des deux immenses ouvrages, à savoir : «Afrique debout» et «Symbil et le décret royal». Ce dernier livre est un merveilleux et phénoménal roman qui raconte éloquemment et élégamment une histoire fabuleuse, passionnante et captivante d’une jeune africaine enlevée à l’âge de 15 ans par des caravaniers, mais qui, grâce à la largesse d’un jeune roi, recouvrira la liberté 65 ans plus tard pour retrouver les siens, affranchie comme on l’a relevé par un décret royal et dont nous invitons les lecteurs à l’y découvrir.

Femme vertueuse, je vous souhaite bonne et joyeuse fête de la femme à vous chère Fatimé Raymonne Habré !

 

Dr. Brahim OGUELEMI

Vérifier aussi

telechargement 5

Urgent! Nécrologie : Mademba Sock, figure éminente du syndicalisme sénégalais, est décédé

Le syndicaliste sénégalais Mademba Sock est décédé dans la nuit de vendredi à samedi 15 …