Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Le judoka iranien Saeid Mollaei, concourrant pour la Mongolie, lors d’une compétition à Tel Aviv, le 19 février.

Judo : le Tribunal arbitral du sport annule la suspension de l’Iran pour refus d’affronter Israël

En 2019, la Fédération internationale de judo avait infligé à l’Iran une suspension « illimitée » pour avoir contraint l’un de ses judokas à éviter d’affronter un adversaire israélien.

Publicités

Près d’un an et demi après la sanction, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annulé, lundi 1er mars, la suspension « illimitée » infligée à l’Iran par la Fédération internationale de judo (IJF) en octobre 2019, pour avoir contraint l’un de ses judokas à éviter d’affronter un adversaire israélien.

La juridiction sportive estime que la fédération iranienne a bien « commis de sévères violations » des règles de l’IJF et doit être sanctionnée, mais pas avec une suspension sans limite de durée, qui n’a « aucune base légale » dans la réglementation de la Fédération internationale.

Le TAS renvoie donc ce dossier diplomatiquement épineux à la commission de discipline de l’IJF, qui pourra statuer de nouveau. Dans l’intervalle, les judokas iraniens peuvent de nouveau rêver des Jeux olympiques de Tokyo, qui doivent se dérouler du 23 juillet au 8 août 2021.

Pour rappel l’affaire remonte aux Mondiaux 2019 à Tokyo. Saeid Mollaei, alors champion du monde sortant dans la catégorie des moins de 81 kg, avait simulé une blessure à la tête et s’était incliné successivement en demi-finales, puis dans son combat pour une troisième place, se classant finalement cinquième. Le judoka de 27 ans avait alors expliqué avoir subi des pressions des autorités iraniennes en ce sens, pour ne pas combattre contre un Israélien en finale, en l’occurrence Sagi Muki, finalement médaillé d’or

Vérifier aussi

Nécrologie: Rappel à Dieu du musicien Bah Moody

Une triste nouvelle pour le monde de la culture, avec le décès brutal de l’artiste …