Justice: Le Colicod la libération de Cheikh Oumar Diagne
Justice: Le Colicod la libération de Cheikh Oumar Diagne

Justice: Le Colicod la libération de Cheikh Oumar Diagne

Le Collectif pour la libération de Cheikh Oumar Diagne (Colicod), a tenu ce jeudi une conférence de presse pour revenir sur les conditions de détention de leur « camarade de lutte », poursuivi pour « diffamation et injures publiques ». Les membres de ce collectif exigent sa libération. Ils annoncent une marche pacifique le samedi 11 juin, à la Place de la Nation ex Obélisque.

En conférence de presse, le Collectif pour la libération de Cheikh Omar Diagne a déploré l’arrestation de leur camarade et dénoncé une justice à deux vitesses. « Nous ne pouvons pas comprendre que des gens arrêtés pour diffamation et injure publique ont été libérés alors que Cheikh Oumar Diagne est toujours en prison. Cela prouve que nous avons une justice à deux vitesses (…). Cheikh Oumar Diagne reste en prison non pas pour des délits, mais pour son combat qu’il mène contre les lobbies LGBT. Il dérange, c’est la raison pour laquelle l’Etat veut le maintenir en prison », a dit Ousmane Sarr, membre du mouvement « Nitou Deug Valeur ».

Publicités

Il fustige la façon dont l’activiste est traité en prison. D’après lui, Cheikh Oumar Diagne n’a droit qu’une seule visite tous les 15 jours. « On est dans quel pays, qu’est-ce qu’il a fait pour mériter le sort qui lui est réservé d’autant plus que les autres détenus ont droit à une visite chaque semaine alors que Cheikh Oumar Diagne n’a qu’une seule visite tous les 15 jours. L’Etat veut le maintenir en prison et nous n’allons pas l’accepter. Nous allons tout faire pour qu’il soit libéré parce que sa place ne se trouve pas en prison. Il doit retourner chez sa famille et continuer son combat contre les LGBT », a-t-il lancé.

Mouuhamed Malal Diallo a pour sa part dénoncé le mutisme de la Société civile. D’après lui, depuis l’arrestation de Cheikh Oumar Diagne, il n y a pas eu de position claire et nette de la société civile. « A chaque fois qu’il se passe quelque chose dans le pays, les membres de la Société civile sont les premiers à se lever pour parler. Mais ils se sont tu alors qu’on est en train de bafouer une liberté individuelle d’un Sénégalais emprisonné sur des bases fallacieuses, illégales et injustes sous le silence de tous les leaders d’opinion qui sont dans le pays », a-t-il dénoncé.

Les membres du collectif prévoient de faire une manifestation le samedi à la Place de la Nation ex-Obélisque. « Le Colicod appelle toute la population sénégalaise à leur grande marche pacifique organisée ce samedi 11 juin de 14 heures jusqu’à 19 heures, de la Place de la Nation au rond-point RTS ». Ils demandent au préfet de Dakar d’autoriser la marche.

Vérifier aussi

Loi d’amnistie : Les députés de Yewwi face à un autre dilemme

Loi d’amnistie : Les députés de Yewwi face à un autre dilemme

Les députés de l’ex-Pastef et de Yewwi Askan Wi vont-ils voter cette offre politico-judiciaire du …