Justice: Souleymne Tambédou jugé pour Exploitation de la mendicité
Justice: Souleymne Tambédou jugé pour Exploitation de la mendicité

Justice: L’Ofnac traque Tahirou Sarr dans l’affaire des 94 milliards, l’affaire Kounkandé connaît un tournant

Suite et pas fin dans l’affaire des 94 milliards Fcfa. Lors de sa prestation de serment, le nouveau président de l’Ofnac avait promis de combattre la corruption. Et de l’autre de coté Amadou Diouldé Diallo dit Kounkandé, croupit à la maison d’arrêt et correction de Thiès pour escroquerie et charlatanisme.

«Les missions de l’Ofnac sont définies par la loi et nous allons lutter contre la fraude, la corruption et pratiques assimilées, avec l’indépendance qui nous est dotée et les moyens dont l’autorité a pu nous doter», déclarait  Serigne Bassirou Gueye. L’ex porcureur de la Réublique semble passer à l’action. En effet, l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a remis au goût du jour l’affaire des 94 milliards FCFA.

Publicités

Selon le journal l’Exclusif, Serigne Bassirou Guèye traque Tahirou Sarr. D’ailleurs, indique ce journal, une information judiciaire est ouverte contre ce dernier. Pour rappel, dans son rapport 2019 remis hier au chef de l’Etat, Macky Sall, l’Ofnac y dévoilait les résultats de son enquête sur ce dossier suite à la saisine, le 10 avril 2018, de Ousmane Sonko, député à l’Assemblée nationale et Président du parti politique « Pastef  les  Patriotes ».

De l’autre coté  Ibrahima Niass dit Sant Yalla et Ibrahima Diamé, Kounkandé ont été jugé hier devant la barre du Tribunal de grande instance de Thiès. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, tentative d’escroquerie et escroquerie au préjudice d’un « Modou-Modou », A. B Ndiaye, vivant aux USA.

Au terme, le procureur a requis 2 ans d’emprisonnement ferme pour tous les trois prévenus. Il a disqualifié la tentative d’escroquerie retenue contre Kounkandé de complicité de tentative d’escroquerie. Il a également écarté le délit d’association de malfaiteurs.

Et pour le dossier de l’Ofnac  il a été retenu contre Mamour Diallo, Tahirou Sarr et Cie, les infractions « d’association de malfaiteurs ; d’escroquerie portant sur des deniers publics ; de tentative d’escroquerie portant sur des deniers publics et de complicité d’escroquerie portant sur les deniers publics ». Le 10 avril 2018, l’Office national de lutte contre la Fraude et la Corruption a été saisi d’une plainte du sieur Ousmane Sonko, député à l’Assemblée nationale et Président du parti politique « Pastef – les – Patriotes », pour des faits supposés de « transactions immobilières irrégulières et de détournements de deniers publics » portant sur un montant de 94 783 159 000 FCFA.

 

Vérifier aussi

Paiement des bourse : Dr Abdourahmane Diouf s’engage à trouver des solutions pour les retards

Nouvellement nommé ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation dans le nouveau …