Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Ousmane Tounkara

Justice: Ousmane Tounkara sera fixé sur son sort demain

C’est demain mardi que s’ouvrira le procès d’Ousmane Tounkara contre l’Etat du Sénégal aux Etats-Unis. Un procès qui, bien entendu, va attirer l’attention, mais aussi un procès qui peut s’avérer dangereux pour le mis en cause, qui a été excessif dans ces récents postes à destination de Dakar.

Publicités

Non seulement il a été assez violent dans son propos, mais son discours a été teinté de menaces que les autorités sénégalaises ont prises très au sérieux. Pour elles, c’est surtout l’occasion d’en découdre avec ce garçon qui ne cesse de leur mettre les bâtons dans les roues, en route impunité, et elles feront leur possible pour lui apprendre les bonnes manières coûte que coûte. Ousmane Tounkara ne peut il, pour autant bénéficier de circonstances atténuantes.

Si quand même, au moins deux raisons: Un, quand il s’adresse aux sénégalais, il parle wolof mais lui même n’est pas wolof et ainsi il ignore beaucoup de subtilité de la langue. Ousmane Tounkara ne maitrise pas du tout le wolof et ainsi qu’avec parfois des impaires qu’il n’aurait pu très bien s’éviter en s’adressant dans sa langue maternelle, le « Sarakolé ».

Si on ajoute son niveau d’études qui ne dépasse pas de très loin le CM2, beaucoup de ses commentaires ont été façonnés par le fun, le buzz et l’envie de jouer au révolutionnaire. Si on conjugue le tout, cela donne un petit senegalais frustré, mais pas terroriste ou dangereux comme certains veulent le présenter. Il faut que l’Etat en tienne compte. Après tout c’est un Sénégalais qui a commis une bêtise comme un autre peut le faire demain

Vérifier aussi

CEDEAO : Vers la création d’une Commission Adhoc de facilitation, de médiation et de réconciliation pour le Burkina-Faso, le Mali et le Niger.

Le Parlement de la CEDEAO a abordé plusieurs points dont la menace terroriste, le retrait …