Top Infos
Top Infos

« Kogn Bi » du 10 01 2023

« Kogn Bi » du 10 01 2023: Ousmane Sonko sera à la barre du Tribunal de Dakar, le 2 février. Pas pour l’affaire Adji Sarr…Serigne Mountakha reçoit un ‘Hadya » de 365 millions…..Après l’accident survenu, hier, dans la localité de Sikilo et qui a causé 39 décès et plusieurs blessés…Les populations de Diamaguène continuent de réclamer des terres pour y ériger de nouveaux cimetières.

 

Publicités

Serigne Mountakha reçoit un ‘Hadya » de 365 millions

La famille de Mame Cheikh Anta Mbacké Borom Gawane a été reçue le lundi 9 janvier 2023 à Kaolack par le khalife général des mourides.  Darou Salam a saisi cette tribune pour  remettre son traditionnel  »hadya » annuel à  Serigne Mountakha Mbacké. Le patriarche de Darou Miname a reçu un  »hadya » de 365 000 000 F CFA  et une boîte d’allumette, de la part de ses visiteurs. Rappelons que le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké séjourne dans le Saloum depuis avant-hier.

Sonko/ Mame Mbaye Niang, le procès

Ousmane Sonko sera à la barre du Tribunal de Dakar, le 2 février. Pas pour l’affaire Adji Sarr, mais le procès que lui intenté Mame Mbaye Niang. Le ministre du Tourisme accuse le leader de Pastef d’avoir porté de « fausses allégations » sur sa personne en affirmant qu’il a été épinglé par un  rapport de l’Inspection générale d’État (IGE) sur une affaire de passation de marchés de 29 milliards dans le cadre de l’exécution du Programme de gestion des domaines agricoles communautaires (PRODAC) alors qu’il était ministre de la Jeunesse. Face à ces accusations, il avait saisi le Procureur de la République, au mois de décembre dernier.

Diamaguène réclame de nouveaux cimetières

Les populations de Diamaguène continuent de réclamer des terres pour y ériger de nouveaux cimetières. Le cimetière de Diamaguène a atteint ses limites depuis belle lurette. En effet, il continue d’accueillir de nouvelles tombes. Une situation qui a poussé le collectif pour le désherbage et la délocalisation des cimetières de diamaguène à briser le silence pour réclamer l’ouverture d’un nouveau cimetière dans la forêt classée de Mbao. L’annonce faite lors de la journée de désherbage organisée par le collectif ce weekend pour pouvoir permettre aux populations qui ont perdu des proches de se recueillir devants leurs tombes.

Taxawu Dakar sur l’accident de Sikilo

Après l’accident survenu, hier, dans la localité de Sikilo et qui a causé 39 décès et plusieurs blessés, la coalition Taxawu Senegaal invite ses militants à contribuer à l’élan de solidarité nationale. Elle invite, ainsi, ses militants “à participer activement à l’opération de don de sang lancée par les services médicaux en faveur des blessés qui se trouvent dans le besoin dans les hôpitaux”. S’agissant de l’accident, Khalifa Sall et ses partisans ont pointé “la responsabilité fondamentale des pouvoirs publics dans le contrôle de l’application des règles de sécurité routière”. “Il faut une politique volontariste et rigoureuse de lutte contre l’indiscipline routière, à travers des mesures exemplaires, effectives et permanentes, y compris des sanctions sans complaisances à l’encontre des contrevenants aux règles d’usage de la route”, préconisent-ils. Taxawu en appelle également “au sens civique de chaque individu pour une prise de conscience des dangers liés aux manquements délibérés au code de la route”.

 

Dr Alioune Diop compatit

« Je présente mes condoléances à toute la Nation avec la tragédie de SIKILO » a réagi le Dr Alioune DIOP Président du Conseil d’Orientation du Fonds de Développement des Transports Terrestres. Il dit compatir à la douleur des familles, du Chef de l’Etat et de la nation toute entière. En conséquence, Dr Diop est en phase avec les autorités pour la prise de mesures idoines de rupture afin de davantage sécuriser nos routes. Il salue le Conseil interministériel qui s’est tenu à Diamnadio et espère que les recommandations ainsi dégagées seront appliquées par les Ministères concernés sous l’œil vigilante du Premier Ministre Amadou Bâ.

Brésil

Les condamnations de dirigeants du monde entier n’ont pas tardé, dimanche 8 janvier au soir, dans la foulée de l’invasion par des centaines de partisans de l’ancien président Jair Bolsonaro du Congrès, du palais présidentiel et de la Cour suprême à Brasília. Le président du Conseil européen Charles Michel a exprimé sa «condamnation absolue».«Soutien total au président Lula da Silva, démocratiquement élu par des millions de Brésiliens à l’issue d’élections équitables et libres», a tweeté le responsable européen. Alors que le président américain Joe Biden suivait de près la situation, le secrétaire d’État Antony Blinken a condamné ces attaques «inacceptables» contre la présidence brésilienne et appelé à «y mettre fin».

 

6.000 établissements scolaires fermés à cause de l’insécurité

 Plus d’un million d’élèves ont été affectés par des exactions jihadistes à la date du 31 décembre 2022. La crise sécuritaire continue d’affecter le secteur de l’éducation au Burkina Faso. A la date du 31 décembre 2022, ce sont au total 6 253 établissements scolaires qui ont été fermés du fait de l’insécurité. Ces chiffres ressortent dans le dernier rapport statistique mensuel de données de l’Education en situation d’Urgence (ESU) du 31 décembre 2022.

Entre fin novembre et fin décembre, ce sont 679 structures éducatives, selon l’ESU, qui ont été fermées du fait des activités jihadistes portant le total des établissements fermés à 6 253. Ces fermetures représentent environ 23,88% des structures éducatives du pays. Au niveau régional, le Sahel a le plus grand nombre d’établissements fermés (18,81%) suivi de la Boucle du Mouhoun (18,45%).

 

Vérifier aussi

Ndella Madior Diouf

Urgent ! Affaire Ndella Madior: Du nouveau dans l’affaire de la Pouponnière

L’affaire de la pouponnière de Ndella Madior Diouf qui avait secoué la toile connait une …