Ahmed Khalifa Niass
Ahmed Khalifa Niass

Le Sénégal en danger : Après les larmes, des armes (Par Dr Ahmed Khalifa Niasse)

Lors des évènements de mars deux mille vingt et un treize, voire quatorze personnes ont perdu la vie( que de larmes!).
Aujourd’hui notre Gendarmerie qui fait partie des Forces de Défense et de Sécurité a eu à essuyer des tirs de supposées bandes armées. Mais il y a des choses qu’une simple réflexion permet de comprendre. On peut se dire à l’issue de cette réflexion que notre vaillante armée nationale, avec son grand CEMGA que nous soutenons tous, a effacé les traces du MFDC dans le maquis. On peut, aujourd’hui, légitimement se poser la question suivante : le MFDC s’est-il maintenant implanté dans le nord(à Dakar)?

Les groupes armés qui ont la taille de ce que l’on avait l’habitude de voir au sud cherchent principalement deux choses. L’une est de se mesurer à la gendarmerie, c’est à dire à l’armée, pour une éventuelle « guerre civile » que je ne souhaite pas. Les vraies forces spéciales dont on parle très souvent ces temps ci sont celles qui ont affronté la gendarmerie les armes à la main. Un même groupe, le même jour, presque simultanément voire vingt quatre heures après a essayé de récupérer le coffre de la grande surface qui s’appelle Auchan. Auchan qui, d’ailleurs, appartient aux Russes contrairement à ce que l’on voudrait qu’il soit. Même si c’est une société de droit français elle est d’intérêt russe. Avec des capitaux russes.

Jusqu’à preuve du contraire le néo MFDC chercherait à s’implanter à Dakar et disposer d’un trésor de guerre. Voire d’un approvisionnement de guerre.

D’ailleurs on doit, ne serait-ce qu’en réfléchissant par le doute, chercher à voir si c’est simplement une coïncidence
que la carte géographique de certains politiques coïncide avec les lieux où les affrontements armés se sont déroulés.
Là où va ma pensée, et c’est beaucoup plus sérieux, est qu’il y ait un projet caché pour provoquer un nouveau soulèvement à la Mars 2021. Mais qui, cette fois ci, serait encadré, dirigé par l’un des groupes que je soupçonne être multiples et les membres nombreux . Ils seraient en train de passer des épreuves, baptême du feu, dans la lointaine et la proche banlieue.

D’ailleurs le matériel militaire qui a été débarqué à l’aéroport a vu certains politiques s’en offusquer. Cela ne peut être innocent.
Le pays s’arme pour les décennies à venir. Si on s’en offusque aujourd’hui cela pose problème.
Nous remarquons, de nos jours, que tout ce qui est légitime ou qui fait l’honneur du Sénégal est battu en brèche.
La gendarmerie est mise en cause. Son chef traité publiquement de comploteur.
Un Procureur Général, le Doyen des Juges, des Khalifes généraux, des politiques tout à fait honorables sont banalisés.
Ce qui vient d’être dit n’est pas de l’imaginaire appartenant à la fiction. C’est une réalité violente qui pousse sous nos yeux comme le feraient des champignons. Je lance une invite aux citoyens libres pour qu’ils expriment leurs idées en ne cherchant pas à faire plaisir à qui que ce soit. Ni en craignant qui que ce soit ou quoi que ce soit. Encore moins par esprit partisan envers qui que ce soit.

La personne qui exprime sa pensée est née libre et sera libre jusqu’à sa mort. Et jamais ne sera l’obligé de qui que ce soit. Encore moins mercenaire de la plume ou autre. Mais il est temps de s’exprimer. L’on a faussement qualifié les groupes armés de Diamniadio de voyous et de bandits. Il n’en est rien. S’il y a un complot contre une personne qui s’en réclame le contre complot est bien là. En hommes armés qui tirent sur nos forces armées. La gendarmerie appartenant aux forces armées du Sénégal.

Je voudrais saluer le courage de ceux qui ont donné leurs vies à notre pays pour mourir à notre place. Recevant les coups et les blessures à notre place. Prenant tous les risques pour préserver nos vies. C’est cela un soldat. Un Général étant un soldat.
Forces armées de mon pays je vous salue

Dr Ahmed khalifa Niasse

A propos de Mor Fall

Check Also

Endettement de l’État du Sénégal : quand le BIG… ‘buggue’ (Lansana Gagny SAKHO)

Endettement de l’État du Sénégal : quand le BIG… ‘buggue’ (Lansana Gagny SAKHO)

La nouvelle législature augure de bonnes perspectives pour le Sénégal dans la mesure où l’on …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR