Viol d'une étudiante Sénégalaise en Turquie: La ministre des affaires étrangères parle de crime odieux
Viol d'une étudiante Sénégalaise en Turquie: La ministre des affaires étrangères parle de crime odieux

Légalisation de l’homosexualité: «Nous n’accepterons jamais»

En séance plénière pour l’examen des projets de loi concernant le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, les députés ont fait part à Aïssata Tall Sall de leurs différentes préoccupations sur la légalisation de l’homosexualité.
A l’occasion, la ministre des Affaires étrangères a été catégorique par rapport à la légalisation de l’homosexualité. Pour elle, la réponse à cette question est assez claire. Tout simplement parce que l’homosexualité est contradictoire aux valeurs culturelles et religieuses du pays. «L’Espagne est un pays qui interdit la polygamie. Mais nous, nous avons fait en sorte, que quand un de nos compatriote polygame y perd la vie, que ses épouses bénéficient toutes de sa pension. Ceci est nos réalités que nous avons incluses dans la convention. Ils nous demandent beaucoup de choses que nous avons refusées. Par exemple, nous avons dit aux pays qui prônent le mariage pour tous de ne jamais penser à nous exposer cette question au Sénégal. Nous n’accepterons jamais cela. Ce sont des pays où l’homosexualité a été autorisée, contrairement à nos valeurs et principes culturels et religieux. Nous leur avons proposé nos lois qu’ils ont acceptées. Ce qui reste, c’est d’élargir les discussions sur d’autres questions pour mieux faciliter à nos compatriotes Sénégalais leur séjour dans ces pays».

Publicités

Vérifier aussi

Motion de censure et Dpg: Benno Book Yakaar répond sèchement au porte-parole du gouvernement

L’Assemblée nationale va-t-elle vers des premiers remous? Il ne serait pas exagéré de le penser. …