Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Les regrets de Thione Seck

Le chanteur Thione Ballago Seck regrette avoir lancé son ambitieux projet «Cedeao en chœur» il y a 5 ans. Malgré les difficultés et les contraintes, le chanteur ne veut pas revenir sur sa parole et va le concrétiser pour montrer que le mbalax est exportable et qu’il est un musicien «hors pair». 

Publicités

Il est amer, mais il tient debout : Le chanteur Thione Seck, qui éprouve des regrets concernant son projet Cedeao en chœur, lancé il y a 5 ans, en mesure déjà les conséquences alors qu’il est toujours en laboratoire. «Si c’était à refaire, Thione Seck se serait limité à Thione Seck tout court. Mais je n’aurais pas lancé ce projet parce que ça prend de l’énergie, du temps, ça m’empêche de dormir et c’est très coûteux. Et sur le plan sanitaire, j’en paie les frais», a-t-il confié hier lors du lancement des «versions casaçaises» de ce projet aussi ambitieux qu’utopique.

Le leader du Ram Daan garde intacte son envie de réaliser ces séries d’albums : «Si je savais que ça allait se passer ainsi, je n’allais jamais m’engager. Vous savez avec mon âge avancé, je ne peux pas gérer tout cela. Des fois en tournage, j’ai des vertiges. Mais je ne peux plus reculer, c’est moi qui l’avais promis, je n’ai pas le choix. Et je ne veux pas qu’on se moque de moi.»

En tout cas, la première partie des «versions casaçaises» du projet musical va sortir le 5 décembre prochain. Pourquoi ? «Parce que, explique M. Seck,les artistes çasaçais ont été les premiers à avoir participé à ce projet. Pour l’heure, les Cd et les clés ne sont pas disponibles.

Les sons seront sur YouTube le temps de conclure avec les autres chanteurs. 17 voire 19 artistes de la Casamance vont passer, mais il y aura des tournages demain (aujourd’hui) et aprèsdemain (demain), car je ne peux pas prendre tout le monde.

Ça va prendre du temps. Ils sont au nombre de 32 voire 33. C’est pourquoi il y a une première et une deuxième partie», assure Thione Seck. Il faut savoir que Cedeao en chœur, qui est un projet ambitieux,réunit plusieurs artistes du Sénégal et des pays de l’Afrique de l’Ouest qui avoisineraient plus de 960 participants. Thione Seck l’a initié pour marquer son empreinte dans la musique sénégalaise et africaine. Car, dit-il, «je suis dans mon dernier virage en musique et je me suis dit je vais faire chanter mes confrères africains».

Il détaille le projet : «C’est moi qui ai écrit les textes et les autres ethnies vont les traduire dans leur propre langue. Et moi, je vais traduire en retour en français.» Thione Seck a initié cette série d’albums pour relever un défi : Montrer à ceux qui soutiennent que le mbalax n’est pas exportable qu’ils ont tort : «J’ai voulu prouver le contraire. Tous ceux qui ont participé dans ce projet ont chanté en mbalax.

Donc, il peut être exporté. Si on veut que le mbalax avance, il faut le soutenir. Il y a la volonté politique qui manque dans la gestion de la musique sénégalaise.» Ballago père estime que les musiciens nigérians ne sont pas meilleurs que les Sénégalais, mais ils sont mieux soutenus. «Ils y mettent des milliards. C’est pourquoi ils sont au sommet. Si le mbalax était bien soutenu, on aurait dépassé ce stade-là», fait-il remarquer.

Il y a aussi un ego personnel à satisfaire via Cedeao en chœur : «J’ai initié le projet pour que les gens sachent aussi que je suis un chanteur hors pair.» Evidemment !

Vérifier aussi

PEOPLE: Philippe COLY; Artiste, Chantre, Acteur « Ma voix a fait ma voie… »

Ne vous fiez pas aux apparences… Vous connaissez sans doute cette célèbre citation, mais la …