Licenciement abusif: 35 ex-travailleurs du centre Talibou Dabo étalent leur colère
Licenciement abusif: 35 ex-travailleurs du centre Talibou Dabo étalent leur colère

Licenciement abusif: 35 ex-travailleurs du centre Talibou Dabo étalent leur colère

Pour un licenciement abusif de 35 agents, les travailleurs du centre Talibou Dabo ont fait face à la presse pour faire une dénonciation. Ils ont aussi profité de l’occasion pour faire un appel à l’Etat pour un retour des partenaires qui leur ont tourné le dos.

Les employés du centre Talibou Dabo sont en grève depuis au moins 4 mois. ‘’Ça fait 4 mois que nous sommes en grève. C’est une suite logique d’un mouvement d’humeur qui a commencé depuis l’arrivée du nouveau Directeur du centre Lassana Sidibé. Comme vous le savez tous Talibou Dabo est un centre pour handicapés ;donc, c’est vraiment un handicap pour pouvoir diriger cette structure. C’est un centre hybride parce qu’on s’occupe de l’éducation des enfants handicapés et des problématiques liés aux handicaps aussi bien dans le domaine médical que dans le domaine scolaire. Donc, il faut quelqu’un qui connaît le handicap pour pouvoir diriger ce genre de centre comme Talibou Dabo’’, a indiqué Mme Mbaye, cadre des gestions et coordonnatrice des projets thérapeutique.

Poursuivant, elle a fait savoir que ‘’les enfants qui sont dans ce centre sont des dépendants qui sont des polyhandicapés  et des IMT qui ont des problèmes quand ils montent ou descendent des bus. Donc, il faut des gens qualifiés pour ça’’, poursuit-elle,  ‘’pour pouvoir les aider et les installer confortablement, leur donner à manger, leur changer leurs couches. Et n’oubliez pas que ces enfants ont été jetés par le système éducatif ordinaire bien que l’éducation est un droit pour tous les enfants. Malgré tout cela, le Directeur a pris la liberté de résilier des contrats de 35 AVS.  Il s’est basé sur des contrats précaires pour renvoyer un agent qui est syndiqué, un agent qui revendique ses droits par rapport à des conditions de travail’’.

Concernant le deuxième point qui est aussi important, selon elle, ‘’ce n’est rien d’autre que le départ des  partenaires qui les soutenaient financièrement pour cause de mal gestion’’.  Ces derniers  les aidaient à  mieux prendre soin de ces enfants et à mettre sur pied un centre médico-éducatif.

Par conséquent, ‘’nous interpelons les autorités pour qu’une investigation soit faite  au niveau du centre car les partenaires sont partis’’ et ils demandent à ce que les choses soient clarifiées. Une chose que ces employés trouvent normale pour quelqu’un qui a investi des dizaines de millions dans une structure.  Donc, si l’Etat ne fait rien pour les aider ça risque de pénaliser le centre car la deuxième phase d’investissements n’aura pas lieu tant qu’il y’a pas éclaircissements pour la première. Pour terminer, ils ont rappelé que ces enfants IMT ont doit d’être pris en charge jusqu’à l’âge de 18 ans et ‘’sans ces partenaires ça risque d’être difficile’’.  Par ailleurs, ils interpellent l’Etat pour régler cela mais aussi de réintégrer ‘’ces 35 agents abusivement licenciés’’ fulminent-ils.

 

 

Vérifier aussi

Mahmoud Abbas

Démission au président Mahmoud Abbas: Pourquoi l’Autorité palestinienne change de gouvernement ?

Le gouvernement de l’Autorité palestinienne (AP) a remis lundi sa démission au président Mahmoud Abbas. …