Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
king

Licenciement au King Fahd Palace : 76 licenciés en un sit-in

Le collectif des 76 déflatés de l’hôtel King Fahd Palace, licenciés pour « motifs économiques » durant la pandémie de la Covid-19, a pris la parole lors d’une conférence de presse hier lundi, pour exiger leur réintégration et faire appel aux nouvelles autorités. Il annonce un sit-in avec leurs familles devant l’hôtel si leur problème n’est pas réglé.

Publicités

La porte-parole du collectif, Ndèye Khoudia Ka, a exprimé leur appel au Président Bassirou Diomaye Faye, au Premier ministre Ousmane Sonko, ainsi qu’aux ministres concernés pour qu’ils prennent des mesures en leur faveur. Depuis leur licenciement, ces travailleurs affirment faire face à des difficultés financières, malgré leurs efforts auprès des différentes instances du pays pour obtenir justice.

« Nous sommes allés voir toutes les instances du Sénégal mais rien n’a été fait. On nous dit que Racine Sy est superpuissant. On a tout fait. On n’a jamais eu gain de cause. Nous sommes allés au tribunal du travail, à l’Inspection du travail. Ils nous ont dit qu’ils ne peuvent pas trancher », a dénoncé la porte-parole.

Le licenciement des travailleurs du King Fahd Palace a eu lieu dans un contexte où l’ancien Chef de l’État, Macky Sall, avait alloué des fonds pour soutenir le secteur du tourisme pendant la pandémie. Les ex-travailleurs déplorent le fait que l’hôtel ait reçu une partie de ces fonds sans pour autant respecter l’accord de réintégration conclu après des négociations entre l’intersyndicale et la direction.

Face à cette situation, le collectif envisage d’intensifier la pression sur les autorités en organisant un sit-in avec leurs familles devant l’hôtel King Fahd Palace, où séjourne actuellement le président de la République Bassirou Diomaye Faye, si aucune action n’est entreprise en leur faveur, rapporte Sud Quotidien.

Vérifier aussi

telechargement 4 5

Vol à l’ENA : Deux agents pris en flagrant délit

Une affaire rocambolesque de vol éclabousse l’École nationale d’administration (ENA). Deux agents de la prestigieuse …