Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
distribution des semences
distribution des semences

Linguère : Démarrage tardif de la distribution des semences, les paysans  dans le désespoir et l’ inquiétude.

Alors que le ciel a ouvert ses vannes dans certaines localités du pays, dans le département de Linguère zone par essence agricole ici  l’hivernage se profile à l’horizon n’empêche aucune graine de semences (arachide, mil ,niebe) n’est encore distribuée. Ainsi cette situation sème le désespoir et l’inquiétude dans le monde paysan du Djoloff.

 Mor Ndiaye Boustane  le président du Syndicat « Japandoo » qui regroupe les paysans, les éleveurs et les pêcheurs du département de Linguère, les paysans sont à l’écoute non sans avertir que lui et ses pairs sont entre  l’ espoir et le désespoir vu la non effectivité du démarrage de la campagne de distribution des semences et ce à quelques semaines du début de la saison des pluies.
Poursuivant, le patron des paysans du syndicat « japandoo » de la localité invite les autorités de tutelle au premier rang S.E le Président de la République  Bassirou Diomaye Diakhar Faye en tant que connaisseur à donner des directives afin que les graines soient distribuées aux producteurs dignes de ce nom gage de conserver la filiaire arachide dans le pays. Egalement Mor Ndiaye Boustane de solliciter d’autres variétés à savoir le niebe, le mil pour la souveraineté alimentaire qui devient jusque là un rêve au Sénégal.
A en croire le président du japandoo, dans les temps du président Abdoulaye Wade, le département de Linguère recevait 1820 tonnes de semences ,avec l’avènement du Président Macky Sall, le Djoloff avait reçu moins que le poids du régime libéral. D’où avec le régime pastefien, les paysans du département de Linguère attendent au moins 2000 tonnes d’arachide ce qui rapporte  au minimum 50 kg le producteur d’après des travailleurs de la terre rencontrés dans le monde rural.
Du matériel agricole adéquat, des intrants suffisants figurent en bonne place dans le lot des préoccupations des paysans. Toutefois, le président du Syndicat Japandoo salue l’intervention des forces de l’ordre dans les opérations de distribution des semences, néanmoins ce dernier demande à l’Etat de collaborer avec les chefs de village pour recenser les vrais producteurs .
En tous  les cas , dans le département de Linguère, le défrichage des champs est fait, mais le clou aura été le démarrage tardif de la distribution des semences qui hante le sommeil des paysans.
Samba  Khary Ndiaye  Linguère

Vérifier aussi

WhatsApp Image 2024 06 14 at 15.30.40 1

Paix et Sécurité: Lancement du Code de pratiques du KAIPTC sur les femmes, la paix et la sécurité

Le lancement du Code de pratique du Centre International Kofi Annan de Formation au Maintien …