Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

LITIGE FONCIER: La construction d’un site met en colère « Ngor Debout »

Le collectif « Ngor Debout » a fait face à la presse pour dénoncer  l’accaparement d’un site en construction situé dans la corniche des Almadies. Les membres de cette structure se disent déterminés à y faire face pour contrecarrer les travaux entamés dans ce site octroyé à l’ancien président burkinabé, Blaise Compaoré.

Ngor Debout est en ordre de bataille pour récupérer un site en construction sur la corniche des Almadies. Selon leur  pésident, Modou Ndiaye, c’est un terrain que Président de la République, Abdoulaye Wade a donné au Président burkinabé, Blaise Compaoré. » Me Dior Diagne avait une procuration sur ce terrain. Et nous nous sommes levés pour le dénoncer et interpeller l’autorité sur ce problème. Ce matin, j’ai reçu un message qui m’informe qu’il ya des travaux sur ce site. Ils ont commencé à faire un fossé ici », dit-il.

Publicités

Et de poursuivre : »Nous faisons ce point de presse pour dénoncer cette situation. Nous avons un droit sur ce terrain qui appartient à nos ancêtres et juridiquement cela a été prouvé. Nous nous demandons comment cela peut se passer comme ça. Il ya trois personnes qui interviennent sur ce site à savoir Me Dior Diagne, Blaise Compaoré et Me Abdoulaye Wade ». A l’en croire, le Président burkinabé a été déchu par malgouvernance en faisant  un coup d’État dans son pays pour accéder au pouvoir.

« Pour la morale et l’éthique, l’actuel chef de l’Etat ne devait pas laisser passer cela. Nous ne pouvons pas comprendre d’avoir un problème foncier à Ngor Almadies au moment où notre localité manque de tout. Nous ne lacherons pas cette affaire jusqu’à obtenir gain de cause. Nous allons continuer à se battre pour régler définitivement ce problème », martèle-t-il.

De son avis, les terres de Ngor sont très convoitées par les autorités nationales comme étrangères. « Pendant ce temps, nous n’avons rien du tout.  Nous interpellons l’Etat car le remembrement de Ngor est un problème et ceux qui ont déjà construit risquent une destruction car en matière de foncier. Il n y a pas de prescription et c’est clair. Ce sont des titres fonciers qui appartiennent à nos ancêtres et cela a été déclaré en bonne et due forme. On peut demain se retrouver avec un pool d’avocats et attaquer ces décrets », avertit-il.

 

NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …