Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Santé: L'OMS veut aider à créer des écoles sans nicotine ni tabac
Santé: L'OMS veut aider à créer des écoles sans nicotine ni tabac

Loi sur la fabrication au Conditionnement, l’étiquetage, la vente du tabac: La LISTAB dénonce l’adoption du projet de décret d’application sans leur implication

La ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB) s’insurge contre l’adoption du projet du décret d’application portant application de la loi n° 2024-14 du 28 mars 2014 relative à la fabrication, au conditionnement, à l’étiquetage, à la vente et à l’usage du tabac sans leur implication. Dans un communiqué dont copie nous est transmise, la Listab parle de procédure silencieuse utilisée en complicité avec l’industrie du tabac et le ministère de la santé.

L’examen et l’adoption  du projet de décret portant application de la loi n° 2024-14 du 28 mars 2014 relative à la fabrication, au conditionnement, à l’étiquetage, à la vente et à l’usage du tabac font réagir la ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB). Dans un communiqué signé par leur secrétaire exécutif national, Djibril Wellé, la Listab exprime son désaccord.  «Ceci a été fait en cachette sans l’implication du programme national de lutte contre le tabac et de la société civile d’une manière générale. C’est le scandale du siècle, jamais un texte de loi antitabac n’a été modifié sans avoir été partagé entre tous les acteurs en commission technique », soutient-il. Et de poursuivre : « La Listab dénonce avec fermeté cette procédure silencieuse utilisée en complicité avec l’industrie du tabac et le ministère de la sante ainsi que le secrétariat général du gouvernement pour faire passer un décret en sourdine ».

Publicités

 La Listab martèle que pendant ce temps, le tabac est en train de faire des ravages tuant chaque année plus de 4000 sénégalais sans compter les milliers de jeunes qui s’adonnent à la Chicha et aux nouveaux produits du tabac émergents. « Le gouvernement du Sénégal vient de faire plusieurs pas en arrière après avoir été pionner dans la lutte contre le tabagisme sous le magistère du Président Macky Sall depuis 2012. Aujourd’hui c’est l’industrie du tabac qui dicte sa loi en collaborant avec des hauts fonctionnaires de l’administration pour mettre à l’eau tous les acquis que le Sénégal a eu dans le passé », accuse la Listab. Elle demande le retrait immédiat de ce texte qui de leur avis ; «  ne fait que détruire la jeunesse sénégalaise surtout en cette période d’octobre rose ou tout le monde est concentrée sur la sensibilisation contre les cancers dont le tabac est le principal facteur de risque ». Elle appelle  à une mobilisation générale pour faire face à ce texte « tueur » et interpelle l’opinion nationale et internationale sur ses conséquences. « Ce texte dont le contenu est aux antipodes de la convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, déclasse le Sénégal de son rôle de pays exemplaire dans la protection de sa jeunesse contre l’explosion des maladies non transmissibles. Comment le gouvernement  peut-il exposer sa jeunesse face aux intérêts sordides de l’industrie du tabac ? S’interroge la Listab.

La ligue sénégalaise contre le tabac (LISTAB) compte organiser une conférence de presse dans les jours à venir pour informer l’opinion nationale et internationale en compagnie de toute la société civile et les chefs religieux.

NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

Journalisme au Sénégal : Les nouveaux risques du métier 

Environnement Opérationnel des Journalistes: Le gouvernement de Diomaye Faye exhorté à prendre des mesures concrètes pour défendre la liberté des médias

Par une lettre datée du 5 mai 2024, six organisations internationales et régionales dédiées à …