Macky et les premiers Ministres : La difficile entente ! 
Macky et les premiers Ministres : La difficile entente ! 

Macky et les premiers Ministres : La difficile entente ! 

Ils n’arrivent pas apparemment pas à s’entendre. Entre Macky et les anciens Premiers Ministres, c’est loin d’être le parfait amour.  Même si Idrissa Seck semble constituer l’exception après une longue période de brouille avec Macky, les choses sont en train d’évoluer dans le sens négatif. Idy est dans la logique d’être candidat en 2024. Et ceci, contre vents et marées.

Pendant ce temps,  les anciens Premiers Ministres Abdoul Mbaye, Aminata Touré et tout récemment Aguibou Soumaré avec sa lettre incendiaire, semblent être dans une logique d’opposition radicale à Macky.  Le deux premiers ont été ses premiers Ministres en qui il a, à un moment donné, placé sa confiance pour coordonner l’action gouvernementale. Le troisième, absent du paysage politique, y est entré par effraction avec des questions qui ont toutes les allures d’accusation sur un sujet aussi sensible que le financement de Marie Le Pen.
Quant à Boun Abdallah Dione, son dernier Pm, il s’est réfugié dans un silence assourdissant qui cache mal la frustration d’avoir été écarté.
Pourquoi alors Macky n’arrive pas à s’entendre avec les anciens Pm? Une question qui a sa pertinence car leurs divergences ont des relents personnels même si certains comme Abdoul Mbaye le nient.  Tout indique en tout cas qu’il y a un problème d’ego suite à d’énormes frustrations.
Au demeurant, même avec Me Wade, la cohabitation avec les Pm n’était pas de tout repos. On se rappelle de ses relations difficiles avec Idrissa Seck en 2004 et bien avant de ses bisbilles avec Moustapha Niass pour ne citer que ceux-là.
Tout indique alors que Macky a hérité de Wade cette propension à écarter toute forte personnalité à ses côtés. Il s’agit de manœuvrer à tenir la situation en main, d’éviter que les ambitions des uns et des autres ne portent atteinte à ces plans. Avec Idy, Wade avait même dénoncé une dualité au sommet de l’état.
Une situation qui semble empêcher le nouveau Premier Ministre Amadou Bâ à jouer son véritable rôle Car, depuis qu’il a été nommé, on n’a pas l’impression qu’on le laisse travailler. Il est effacé et presque absent.  Pis, il semble marcher sur des œufs même si sa déclaration de politique générale lui a avait offert l’occasion de rebondir. Mais cela n’avait duré qu’une petite période.  Aujourd’hui, c’est Macky qui est au devant. Il est tellement préoccupé par les batailles politiques parfois sous couvert de tournées économiques qu’il laisse peu de place à son Pm.
En clair, Macky n’aime les potentiels numéro 2 qui pourraient nourrir des ambitions de lui succéder. Et ces derniers ont du mal à le lui pardonner.
Une situation qui dure depuis Wade et qui, à maintes occasions a constitué un point de blocage de nos institutions.
Assane Samb

Vérifier aussi

GO: « So Allah diabi » Dame Mbodj va rejoindre le Pastef 

GO: « So Allah diabi » Dame Mbodj va rejoindre le Pastef 

Aux dernières législatives il a failli être député. « Moins 5 », Dame Mbodj était …