Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Jakartaman
Jakartaman

Matam : Un « Jakartaman  » arrêté pour viol plus violence

Un individu nommé A. Diallo fait face à des accusations graves, notamment de vol, de menaces de mort, de mise en danger de la vie d’autrui, et de viol. Ce chauffeur de moto Jakarta aurait conduit ses clientes dans une forêt isolée pour les agresser sexuellement et les dépouiller de leurs biens. Cette série de crimes a été signalée pour la première fois lorsque deux femmes, F. Sy (40 ans) et F. Aïdara Agne (26 ans), ont porté plainte en mars 2023.

Les victimes décrivent leur agresseur comme Abdoulaye Diallo, un conducteur de Jakarta bien connu dans la région. Selon leurs témoignages, Diallo les aurait conduites jusqu’à une forêt située entre Ourossogui et Matam, où il aurait commis les actes criminels. Sa méthode était relativement simple : chaque jour, il se rendait au garage de Ourossogui à la recherche de proies potentielles.

Publicités

Dans l’un de ces tragiques incidents, F. Aïdara Agne cherchait un moyen de se rendre à Matam et est tombée sur Diallo. Après avoir négocié un tarif de sept cents (700) FCFA. Peu de temps après avoir quitté Ourossogui, le chauffeur prend un itinéraire inhabituel à travers une forêt, prétendant qu’il n’a pas de carte grise et craignant d’être arrêté par la police. Une fois dans la forêt, Diallo s’arrête sous prétexte d’aller uriner, puis revient et tente d’agresser sexuellement sa passagère. Face à son refus, il profère des menaces de mort et use de violence pour la contraindre.

Dans un état de peur et d’insécurité, la jeune femme cède à la pression du Jakartaman. Après avoir satisfait ses désirs, Diallo lui vole son sac contenant la somme de cinq mille (5 000) FCFA, puis l’abandonne dans la forêt, il était 21 heures. Une autre dame répondant sous le nom de F. Sy a connu une expérience similaire à celle de F. Agne. Cette femme de 40 ans s’est retrouvée seule dans la forêt avec Diallo, qui a exercé une violence inouïe sur elle avant de la dépouiller de ses biens. Sans le moindre remords, il est remonté sur sa moto pour quitter les lieux, laissant sa victime désorientée en pleine forêt.

Lors de son interrogatoire, A. Diallo a initialement nié les accusations portées contre lui. Cependant, sous la pression des enquêteurs, il a finalement reconnu sa culpabilité. Pour tenter de s’innocenter, il a prétendu souffrir de troubles mentaux.

Cependant, les enquêteurs ont découvert qu’il s’agissait d’une tactique récurrente, et que E. Agne et F. Sy ne sont que deux de ses nombreuses victimes.

Vérifier aussi

81562290 58726494

Podor: une candidate accouche en pleine 2nd tour et décroche son bac

Pour l’examen du baccalauréat de cette année, le lycée de Dodel a fait parler de …