Justice : Accusés pour trouble à l’ordre public, 25 jeunes de pastef jugés ce vendredi
Justice : Accusés pour trouble à l’ordre public, 25 jeunes de pastef jugés ce vendredi

Mauvais traitement dans le cadre des opérations de maintient de l’ordre: L’ONLPL privilégie la formation et la sensibilisation   

L’ONLPL a organisé un atelier de sensibilisation et de formation ce jeudi, sur la ‘’Prévention de la torture et des mauvais traitements dans le cadre des opérations de maintien de l’ordre’’. Ces activités ont pour objectif, selon Madiaw Diaw, l’observateur national des lieux de privation de liberté, cette session a pour objectif le renforcement des capacités des agents d’exécution des lois. 

Des agents chargés de l’application des lois constituent des leviers essentiels pour une meilleure prévention des actes de torture et autres pratiques assimilées. Conscient de cette réalité, l’Observateur national des lieux de privation de liberté depuis sa création, a toujours œuvré pour le renforcement de capacités des agents de la police nationale en étroite collaboration avec Amnesty international/Sénégal.

Publicités

Pour Madiaw Diaw l’organisation de cette session de sensibilisation et de formation sur la ‘’Prévention de la torture et des mauvais traitements dans le cadre des opérations de maintien de l’ordre’’ permettra le  renforcement des capacités des agents d’exécution des lois. ‘’Par cette posture, Si besoin était, de vous administrer la preuve éloquente de l’intérêt que vous ne cessez d’accorder au renforcement de capacités des agents d’application des lois et confirmer notre volonté commune d’œuvrer pour le respect et la protection des droits humains en général et des droits des personnes privées de liberté en particulier’’, a souligné l’observateur.

Revenant sur la formation il a indiqué que la formation, le renforcement des capacités et l’éducation aux droits humains des agents chargés de l’application des lois constituent des leviers essentiels pour une meilleure prévention des actes de torture et autres pratiques assimilées. ‘’Conscient de cette réalité, l’Observateur national des lieux de privation de liberté depuis sa création qui a toujours œuvré pour le renforcement des capacités des agents de la police nationale en étroite collaboration avec Amnesty international/Sénégal’’, a fait savoir Madiaw Diaw. Il a ainsi affirmé que l’organisation de la présente session de renforcement de capacités, grâce à son appui financier, en est la parfaite illustration. ‘’A la lumière de la pertinence des thèmes inscrits dans l’agenda associée à la qualité des formateurs, qui ont capitalisé une riche expérience et une expertise avérée dans le domaine des droits humains, je reste persuadé que les travaux de ce présent atelier vous permettront d’être mieux sensibilisés et conscientisés sur les dangers à recourir à la torture et autres mauvais traitements dans votre pratique professionnelle quotidienne’’, a signalé le magistrat hors hiérarchie.

Pour terminer il a témoigné sa gratitude à Seydi Gassama et le Directeur de sécurité public qui représentait le ministre de l’intérieur. ‘’Monsieur le Directeur exécutif d’Amnesty International/Sénégal, je saisis cette agréable occasion pour vous témoigner encore une fois ma vive reconnaissance et ma profonde gratitude pour votre appui constant et votre accompagnement précieux depuis plus d’une décennie’’, a-t-il conclu. 

 

MADA NDIAYE

Vérifier aussi

Allemagne: Aprés le cas du Sénégal, un bébé prématuré intoxiqué par l'alcool à l'hôpital

Hôpital Thiès : une couturière vole un nouveau-né

Une femme du nom de MB. Sène a tenté d’enlever l’un des jumeaux de la …