Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 2 8

Meurtre à Kafountine : Les révélations du présumé meurtrier

On en sait un peu plus sur le meurtre de la dame Awa Cissé, tuée à Kafountine. Selon des informations, le présumé meurtrier a été localisé suite à la collaboration des enquêteurs avec la Sonatel. Le meurtrier aurait avoué son crime selon journal « Bes Bi Le jour » .

Après la reconstitution des faits qui a eu lieu ce mardi à Kafountine, le présumé meurtrier de la dame Awa Cissé qui a avoué son crime, a fait de nouvelles révélations. Grace aux éléments de la brigade de recherches de Ziguinchor, ces derniers ont en effet, réussi à lui tirer le vers du nez. Devant les enquêteurs, Daouda Diallo a révélé qu’il s’agit d’un «vol qui a mal tourné». Il a déclaré avoir volé des portables sur ces 14 victimes, parmi lesquelles la défunte Awa Cissé, parce qu’il avait besoin d’argent. Originaire de Kédougou, Daouda Diallo a passé trois ans à Kafountine et selon ses dires, il vivait dans des conditions difficiles. Et lorsque les enquêteurs lui ont demandé pourquoi il a usé de la violence (toutes les victimes présentaient une blessure au niveau de la tête causées par un objet tranchant), il a rétorqué que ces dernières lui avaient opposé une résistance.

Publicités

Ayant pris la fuite après son forfait, le mis en cause s’est par la suite empressé de revendre les portables volés à des prix dérisoires. Mais sa malchance aura été de mettre sa puce dans l’un des portables volés pour passer des appels à Kédougou. C’est d’ailleurs ce qui l’a fait tomber, car les éléments de la brigade de recherches de Ziguinchor ont remarqué, à travers les enquêtes menées, que toutes ses communications étaient dirigées vers Kédougou.

Et après une reconstitution des faits, il a montré comment il a tué la victime Awa Cissé qu’il dit avoir frappé à deux reprises avec un coup de pilon qu’il a trouvé sur place, puis avec un objet tranchant (un morceau d’une barre de fer). Mais il a vite fait de préciser qu’avec cette dernière, tout comme ces autres victimes, il n’a jamais eu l’intention de tuer. Selon lui, son objectif était seulement de voler et d’aller revendre son butin pour subvenir à ses besoins.

En attendant son déferrement au parquet, Daouda Diallo était jusqu’à hier dans les locaux de la Section de recherches de Ziguinchor.

Vérifier aussi

Affaire de tricherie au Bac Quatre nouveaux bacheliers sous les verrous apres

Triche au Bac : 4 nouveaux bacheliers, dont la major, arrêtés

Les arrestations se poursuivent concernant le partage électronique des épreuves du Baccalauréat entre les candidats. …