Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
vcsktkpturbxy9kzdlhn2vhzta3zdvkzdrimwe1ogm4mtmwnwi1zdy3ni5qcgeslqmaam0fvc0dajmfzqswzqj2 696x365 1

Mort de Mohamed Drame en Allemagne : Le témoignage du médecin qui suivait le jeune migrant sénégalais

Ouvert en décembre dernier, le procès des policiers impliqués dans la mort de Mohamed Dramé, le migrant sénégalais abattu en août 2022 à Dortmund, se poursuit en Allemagne. Pour rappel, cinq agents sont dans le box des accusés : deux femmes et trois hommes dont le tireur, Cristoph Krekeler.

Ils sont poursuivis, entre autres charges, pour homicide involontaire. Après avoir reçu du gaz poivré et deux décharges de Taser, Mohamed Dramé, 16 ans, sera abattu de cinq balles (sur six tirées) de mitraillette. Il décédera trois heures plus tard à l’hôpital, selon l’enquête.

Publicités

Appelé à la barre, le médecin qui suivait le défunt a lu son rapport médical sur l’état psychologique de son patient avant sa mort, rapporte Les Échos. Ses conclusions sont accablantes, lors de son témoignage au 16e jour de l’audience, poursuit le journal. En effet, détaille la source, «selon le rapport médical, Dramé a été diagnostiqué avec un début de dépression sévère sans symptômes psychotiques. Mais, au moment de quitter le centre où il était interné, ses intentions suicidaires étaient définitivement atténuées (diminuées)».

Par mesure de précaution, le psychothérapeute ajoute qu’à «la demande de Dramé, l’établissement qui héberge les jeunes a été informé qu’il ne devait pas être seul si possible car alors des ‘’flashbacks’’ (souvenirs d’expériences traumatisantes, ndlr) pourraient survenir».

L’adolescent a été abattu par la police dès sa sortie de l’hôpital psychiatrique. Le procureur principal, Carsten Dombert, n’a pas été tendre avec les mis en cause, estimant que leur intervention était «illégale» et que les coups de feu tirés constituaient «une erreur de jugement fatale». «Lorsque la police est arrivée dans la cour de l’église, le 8 août 2022, le Sénégalais se tenait debout, apathique, face à un mur, tenant un grand couteau (lame de 20 cm) contre son ventre. Le jeune venait tout juste de sortir de l’hôpital psychiatrique car il avait exprimé à plusieurs reprises des intentions suicidaires», martèle le parquet.

Les Échos rapporte que l’audience a été perturbée par un incident. «Les frères de feu Mouhamed Dramé ont filmé les policiers inculpés en pleine audience. D’ailleurs, ils ont été sévèrement réprimandés par le juge», explique le quotidien d’information.

Vérifier aussi

81379311 58628275 e1720185143588

Nominations du ministre Ibrahima Sy au Ministère de la Santé: Le SAMES marque son désaccord

Le Bureau exécutif national du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a fait part …