Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Moyen-Orient: La spirale des représailles doit cesser, déclare le chef de l’ONU après des frappes contre l’Iran

Suite à des informations faisant état de frappes israéliennes présumées en Iran près d’une centrale nucléaire vendredi matin, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé un nouvel appel à toutes les parties pour « arrêter le dangereux cycle de représailles au Moyen-Orient ».

« Le Secrétaire général condamne tout acte de représailles et appelle la communauté internationale à travailler ensemble pour empêcher tout développement ultérieur qui pourrait avoir des conséquences dévastatrices pour l’ensemble de la région et au-delà », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse.

Publicités

Appel à la retenue

Faisant écho à ces inquiétudes, le chef de l’Agence des Nations Unies pour l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a appelé à « une extrême retenue » de la part de toutes les parties, après plus de six mois et demi de guerre à Gaza qui ont alimenté les craintes d’un conflit régional plus large.

« L’AIEA peut confirmer qu’il n’y a aucun dommage aux sites nucléaires iraniens » et le Directeur général de l’agence « continue d’appeler chacun à une extrême retenue et réitère que les installations nucléaires ne devraient jamais être la cible de conflits militaires », a déclaré l’Agence internationale de l’énergie atomique dans un message sur la plateforme X faisant suite à des informations non confirmées par les médias selon lesquelles d’éventuelles frappes de drones auraient visé la province iranienne d’Ispahan, qui abrite des installations nucléaires et des garnisons militaires.

À Genève également, le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies, le HCDH, a exhorté toutes les parties « à prendre des mesures pour désamorcer la situation » rapidement. « (Nous) appelons les États tiers, en particulier ceux qui ont de l’influence, à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour garantir qu’il n’y ait pas de nouvelle détérioration d’une situation déjà extrêmement précaire », a déclaré un porte-parole du HCDH, Jeremy Laurence.

Réponse militaire d’Israël

Selon la presse, l’armée israélienne a frappé l’Iran tôt vendredi, dans ce qui semble être la première réponse militaire d’Israël à l’attaque iranienne du weekend dernier, mais dont la portée, du moins au début, semblait limitée.

Des responsables iraniens ont déclaré qu’une frappe avait touché une base aérienne militaire près de la ville d’Ispahan, dans le centre de l’Iran. La réaction initiale en Israël et en Iran a été modérée. Depuis près d’une semaine, les dirigeants du monde entier exhortent Israël et l’Iran à éviter de déclencher une guerre plus large dans la région.

Les explosions sont survenues moins d’une semaine après que l’Iran a tiré plus de 300 missiles et drones sur Israël dont presque tous ont été abattus en réponse à une frappe du 1er avril contre un complexe diplomatique iranien en Syrie qui a tué sept responsables iraniens.

Vérifier aussi

Reconfiguration Juridique: Oumar Youm plaide pour la suppression de l’offense au chef de l’État au Sénégal

Me Oumar Youm, qui fut ministre des Forces armées sous l’ère Macky Sall a fait …