ONU: La Palestine relance la procédure pour devenir membre entière

Les dirigeants palestiniens ont relancé mardi une procédure pour que la Palestine, reconnue par 140 Etats, devienne un membre à part entière de l’ONU.

Les Palestiniens veulent devenir un membre à part entière de l’ONU et selon RFI, Ils ont officiellement relancé la procédure mardi soir 2 avril à New-York. D’après la station radiophonique française, l’ambassadeur palestinien l’a réclamé dans une missive adressée au patron de l’ONU, leur demande a été parrainée par les pays arabes qui ont fait, eux, la démarche auprès du Conseil de sécurité.

Publicités

L’objectif de l’Autorité palestinienne est que la question soit examinée rapidement, au courant de ce mois d’avril. Dans un courrier adressé au secrétaire général de l’ONU et transmis au Conseil de sécurité, Riyad Mansour annonce, « à la demande des dirigeants palestiniens », relancer cette requête de 2011 et appelle le Conseil de sécurité à l’examiner « en avril 2024 ».

L’ambassadeur n’a cessé de répéter ces derniers mois que face à l’offensive israélienne d’ampleur à Gaza, en représailles à l’attaque du Hamas du 7 octobre, l’une des priorités des Palestiniens est de devenir membres à part entière de l’ONU. Cette aspiration est soutenue, dans une lettre également envoyée mardi au Conseil de sécurité, notamment par les représentants du groupe des pays arabes et de l’Organisation de la coopération islamique.

Palestine reconnue par 140 Etats

« Nous souhaitons porter à votre attention qu’à ce jour, 140 Etats membres reconnaissent l’Etat de Palestine », insistent-ils dans ce courrier vu par l’AFP, considérant la demande de 2011 comme toujours en suspens. En septembre 2011, le président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait lancé la procédure demandant « l’adhésion de l’Etat de Palestine à l’ONU ».

Cette procédure n’est jamais allée à son terme et la Palestine a finalement obtenu, par le vote d’une résolution de l’assemblée générale en novembre 2012, le statut d’observateur. Selon la charte des Nations unies, l’admission d’un Etat se fait sur décision de l’assemblée générale, à une majorité des deux-tiers, mais uniquement après une recommandation positive en ce sens du Conseil de sécurité.

Des observateurs doutent que la demande des Palestiniens puisse ainsi arriver jusqu’à l’assemblée générale, mettant en avant le risque de veto des Etats-Unis au Conseil de sécurité.

 

Vérifier aussi

Incendie de Notre-Dame de Paris : Cinq ans (05) après, la cathédrale prépare sa réouverture

Cinq ans après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019, les …