Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Podor : 10 jeunes qui menaçaient de mort le maire de Doumga Lao…

Dix jeunes de la localité de Doumga Lao (Podor, nord) sont entrés en conflit avec leur maire et son secrétaire municipal. Ils dénoncent une «mauvaise gestion» de la mairie et qualifient le secrétaire municipal d’«étranger qui ne doit pas être en fonction dans la collectivité».

Publicités

Selon le journal Bés bi, au début du mois de février, ces 10 jeunes passent à la vitesse supérieure en envoyant des messages portant des menaces de mort et en prenant d’assaut l’hôtel de ville pour empêcher le maire Ibrahima Gaye d’entrer dans les locaux. Ce sont les éléments de la brigade de gendarmerie de Pété qui sont intervenus pour cueillir ces jeunes et permettre la tenue du conseil municipal.

Finalement ils finissent par être déferrés à la maison d’arrêt et de correction de Saint-Louis pour être jugés quelques jours après. Les dix jeunes ont été condamnés à 3 mois avec sursis dont le premier sera épuisé bientôt. Bés bi a appris que depuis leur retour à Doumga Lao, ils ont mis de l’eau dans leur vin.

Ainsi, ils auraient voulu s’impliquer dans le différend entre le maire de Doumga Lao, Ibrahima Gaye, et son deuxième adjoint, Samba Thiam qui reproche au maire de ne pas respecter ses promesses lors de la confection de leur liste pour les élections municipales de 2022.

D’après le journal, il lui aurait promis la délégation de signature et le statut de maire résident. Des promesses qui ne seraient tenues car le maire est rentré chez lui à Boki Sarankobé. Ces jeunes proches du deuxième adjoint au maire se sont rebellés contre «le maire et le secrétaire municipal venus de localités autres que Doumga Lao».

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …