Pouponnière Keur Yeurmandé : 2 bébés décédés, 48 nourrissons dans un grave état

Ndella Madior Diouf a été placée en garde à vue par la Sûreté urbaine, ce jeudi. D’après Les Échos, elle est poursuivie pour homicide involontaire. Il lui est reproché, selon le journal, la mort de deux pensionnaires de sa pouponnière, «Keur Yeurmandé». «Il y a une plainte qui pèse sur elle, mais aussi le procureur de la République s’est autosaisi à la suite de la publication des vidéos à propos des enfants de la pouponnière qu’elle a portée sur les fonts baptismaux», informe la même source.

Publicités

L’Observateur rapporte de son côté qu’une délégation composée de ministres (Santé, Famille, notamment) et du préfet de Dakar s’est déplacée à la pouponnière, sise à Sacré Coeur 3. Des éléments du commissariat de Dieuppeul, compétent dans le secteur, et de la Sûreté urbaine (SU), chargée de l’enquête, étaient de la partie. Le journal rapporte que les autorités ont découvert sur place 48 bébés «mal en point», sept nounous et deux assistants.

Les enfants ont été évacués à Albert Royer (Hôpital Fann) et Gaspard Camara, glisse la même source. Qui ajoute que six des nounous et les assistants ont été conduits à la SU pour nécessité d’enquête tandis que la septième nounou, alitée, a été conduite dans une structure de santé.

«Aux environs de 00 heure 30 minutes, les locaux de la pouponnière ont été fermés et sécurisés pour le restant de la nuit par les hommes du commissaire Sow de Dieuppeul», souffle L’Observateur.

Vérifier aussi

Maristes : Braquage armée en plein jour, 30 millions FCFa volés

Un braquage a eu lieu en plein jour, à Hann Maristes. En effet, Le 27 …