Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Présidence du CUDIS : Serigne Abdoul Aziz Mbacké « Majalis » va assurer l’intérim

Serigne Abdoul Aziz Mbacké « Majalis » va assurer l’intérim à la tête du Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (CUDIS) suite au départ de Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Amine, qui a introduit dernièrement une demande de mise en disponibilité, a-t-on appris auprès de l’organisation. Dans un communiqué , le Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (CUDIS) ‘’informe, qu’à la suite d’une demande de mise en disponibilité de son président, Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Amine, le Bureau exécutif a décidé de confier l’intérim à Serigne Abdoul Aziz Mbacké « Majalis », jusqu’à l’Assemblée générale qui se tiendra prochainement’’.

Du changement à la tête du Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal (CUDIS).  Dans un communiqué, le CUDIS informe qu’à la suite d’une demande de mise en disponibilité de son Président, Cheikh Ahmed Tidiane SY Al Amine, le Bureau Exécutif a décidé de confier l’intérim à S. Abdoul Aziz Mbacké Majalis, jusqu’à l’Assemblée Générale qui se tiendra prochainement.

Publicités

Le Cadre unitaire de l’islam au Sénégal qui regroupe différentes sensibilités religieuses a pour mission ‘’la préservation de l’exceptionnalité du vivre ensemble sénégalais et la consolidation des fondements de la cohésion de la communauté nationale’’.

D’après le CUDIS, Cheikh Ahmed Tidiane SY Al Amine a pris ses responsabilités devant les risques de basculement de notre pays (en mars 2021 et bien après), « s’adossant solidement à son héritage familial de régulateur, Serigne Cheikh a mené de main de maître une médiation salutaire sous l’autorité des Khalifes généraux ». Selon le document, après avoir rencontré les plus hautes autorités politiques de l’Etat (dont le Président de la République) et les acteurs clés de l’opposition (dont Ousmane Sonko et l’actuel Président de la République, Bassirou Diomaye Faye), il a ainsi « contribué de façon décisive et discrète (comme le veut l’usage diplomatique dans ce genre de circonstances) à pacifier l’espace public. Depuis lors, le CUDIS, sous sa direction, est devenue une organisation crédible, écoutée et attendue sur la scène nationale et internationale ». « Constamment dans la veille situationnelle et la prévention de la violence, Serigne Cheikh Al Amine n’a ménagé aucun effort, avec l’aide de tous les membres du Cadre, pour que le Sénégal ne perde pas l’exceptionnalité de son célèbre vivre-ensemble qui s’est encore manifestée lors des dernières élections présidentielles », lit-on.

Pour cela, poursuit le communiqué, il « restera dans l’histoire de notre pays comme un acteur inoubliable dans le dénouement de cette crise politico-judiciaire majeure ». Le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal lui rend un hommage mérité et le félicite pour l’énorme travail accompli avec courage, probité et respect des principes religieux et républicains.

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …