Bokk Gis Gis à Podor : Pape Diop réclame la restauration du ministère des écovillages
Bokk Gis Gis à Podor : Pape Diop réclame la restauration du ministère des écovillages

Président Assemblée nationale : Yewwi drague Pape Diop

Qui occupera le Perchoir de l’Assemblée ? Une question que ne se posent plus les membres de l’Inter-coalition Yewwi-Wallu, malgré leurs 80 députés réunis. Dans le jeu des alliances pour avoir la majorité, Le Quotidien a appris que le poste a été proposé à Pape Diop, leader de la Coalition Bokk gis gis ligeey. Une source proche des deux camps  a confirmé l’information, assurant même que c’est Déthié Fall qui aurait transmis la proposition à l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Publicités

Néanmoins, du côté de la Conférence des leaders de Yewwi, on n’a pas voulu confirmer l’information, sans pour autant la démentir.

Cette proposition n’était, pour le moins, pas attendue. En effet, Pape Diop n’a jamais caché son intention de travailler avec Macky Sall si ce dernier faisait appel à lui. Il est même dit qu’il était pressenti pour rallier le pouvoir à «une station senior», pour reprendre les termes de certains. Néanmoins, là aussi, Pape Diop n’aurait pas encore donné de réponse définitive. De plus, on sait que Barthélemy Dias, de son côté, nourrit très fortement l’ambition de «cloner» le même Pape Diop et de devenir, après 10 ans d’écart, maire de Dakar et président de l’Assemblée nationale. Aurait-il été informé de la proposition faite par Dethié Fall à Pape Diop ? Rien ne le dit pour le moment.

Par ailleurs, un ralliement éventuel de Pape Diop à l’inter-coalition ne résout en rien l’équation de la majorité, à moins que Yewwi et Wallu soient déjà assurées des voix de Pape Djibril Fall et Thierno Alassane Sall. Car Benno bokk yaakaar n’a besoin que d’un député pour assurer sa majorité. Dans cette quête, Mimi Touré sait qu’il sera difficile, voire impossible de convaincre Thierno Alassane Sall d’Aar Sénégal. Qui a publiquement expliqué qu’il se voyait mal retravailler avec Macky Sall. Il reste Pape Djibril Fall et Pape Diop.
Si le premier nommé a construit son image en soulignant sur les plateaux de télévision, «l’inefficacité» du régime, le second sait pertinemment qu’il lui sera difficile d’obtenir une offre venant de la majorité et comparable à celle de l’inter-coalition. Il est aisé d’imaginer que Mimi Touré ne va lâcher le Perchoir pour un allié. On se rappelle de ses sorties fustigeant le «trop de places» occupé par les alliés de Benno dans l’appareil de l’Etat. Macky Sall va devoir arbitrer. Va-t-il tenir sa promesse de faire de l’ancienne Première ministre, la première présidente de l’Assemblée au risque de perdre la majorité ou aurait-il une offre meilleure que celle de l’Inter-coalition Yewwi-Wallu ?

Quoi qu’il en soit, Pape a du «Diop» ou comme diraient les Gambiens, du Job. Entre les différentes sollicitations des différents Etats-majors, l’on se demande où va pencher le choix de l’ancien président de l’Assemblée et du Sénat.

Vérifier aussi

Ndella Madior Diouf

Urgent ! Affaire Ndella Madior: Du nouveau dans l’affaire de la Pouponnière

L’affaire de la pouponnière de Ndella Madior Diouf qui avait secoué la toile connait une …