Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Présidentielles 2024: Les partisans de Karim Wade à Kaolack réclament la diligence du dossier
Présidentielles 2024: Les partisans de Karim Wade à Kaolack réclament la diligence du dossier

Présidentielles 2024: Les partisans de Karim Wade à Kaolack réclament la diligence du dossier

Les partisans de l’ex Ministre des relations internationales sous le magistère Wade, réclament la diligence du dossier concernant la loi d’Amnesty. Ces militants ont formulé la demande Vendredi 24 Février lors d’une rencontre avec la presse tenue dans la capitale du Saloum. Soutenus par le grand mouvement pour le Développement du Sénégal (Gmds), ils réclament l’Amnesty à leur candidat pour permettre à ce dernier de disposer d’un temps matériel lui permettant non seulement d’introduire sa candidature auprès du Conseil constitutionnel, mais d’avoir surtout le privilège de mobiliser les ressources techniques et financières nécessaires pour contribuer à la période de pré campagne et campagne électorale une fois que sa candidature soit validée par l’organe de régulation.

A une année de la prochaine présidentielle du 25 Février 2024, ces pros Karim par la voix de leur porte-parole Serigne Mor Sokhna, se disent inquiets des incertitudes gravitant autour des candidatures dans un contexte où personne n’est encore fixé sur son sort. Ni le Président sortant Macky Sall, ni Ousmane Sonko encore moins Khalifa Sall ou quelqu’un d’autre n’a encore la certitude de participer à la prochaine présidentielle.

Publicités

C’est pourquoi trouve-t-il, l’Amnesty attendu par certains leaders politiques pressentis à la présidentielle peut en évidence décanter la situation, le temps d’attendre la décision finale du Conseil constitutionnel.

Outre le rétablissement des droits politiques et civiques qu’elle porte naturellement en faveur d’un certain nombre de citoyens, ce Décret de loi d’Amnesty, comme apprécié par les partisans de Karim Wade pourra offrir tous les honneurs au Président Macky Sall. En dépit d’un renforcement du système démocratique qu’il engendre pour notre pays, c’est aussi une décision présidentielle qui touchera sensiblement à l’honneur de son prédécesseur, le Président Abdoulaye Wade, et marquera sans doute une fin de carrière politique élogieuse à un personnage ayant tout donné à la démocratie au Sénégal.

Vérifier aussi

Journée Mondiale du Livre: Les jeunes se détournent de plus en plus de la lecture 

Le livre, est un outil indispensable dans le développement intellectuel des élèves, n’occupe plus sa …