Procès à haut risque: Dr Cheikh Guèye du CUDIS prêche pour l’apaisement

Dr Cheikh Guèye était l’invité, ce dimanche de l’émission Grand Jury de la Rfm. Interpellé sur le procès opposant Mame Mbaye Niang à Ousmane Sonko, le secrétaire général du Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal (CUDIS) est d’avis qu’il faut  renvoyer de nouveau ce procès que tout le monde craint. Mais aussi suspendre les manifestations prévues par l’opposition.

 

Publicités

Au vu de la solennité du moment, une pause politique devrait être marquée, selon Cheikh Guèye. Car, d’après le Sg du CUDIS, en cette période, musulmans et chrétiens jeûnent en même temps en plus de la fête de l’indépendance qui approche à grands pas. Il s’agit, selon lui, « d’une opportunité pour le Sénégal de se retrouver, de s’élever spirituellement, d’être dans le pardon et de travailler à plus de cohésion sociale« .

« Le plus important c’est de s’asseoir et de dialoguer« , selon le Dr Cheikh Guèye. Dialoguer, selon lui, sur la libération des détenus politiques, « un élément dans la démarche de décrispation (…) Qu’ils (les autorités) comprennent qu’il est bien possible d’avoir une décrispation à condition que chacun accepte de laisser quelque chose, qu’il y ait un compromis. Je continue à croire que c’est très possible et que cela doit être arbitré par les religieux et les médias« .

Vérifier aussi

Faible représentation des femmes dans le nouveau Gouvernement : « And Samm Jikko Yi » prend le contre-pied du réseau des femmes au Sénégal.

La réplique des femmes d’And Sam Jiko Yi n’a pas tardé après que le réseau …