Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Urgent! Aprés avoir accordé le pardon à Oustaz Oumar Sall
Urgent! Aprés avoir accordé le pardon à Oustaz Oumar Sall

Procès contre le prêcheur Oumar SALL: Le collectif des disciples Tidianes plaident une application rigoureuse de la loi 

A la veille du procès opposant le prêcheur Oumar Sall à des disciples Tidianes, ces derniers ont rendu public un communiqué pour revenir sur les péripéties de cette affaire et inviter la justice à appliquer la «rigoureusement » la loi. 

S’il suit le «réquisitoire» de la partie civile, le juge du tribunal de grande instance de Dakar n’aura pas le pied léger ce vendredi 1er décembre dans l’affaire opposant le prêcheur Oumar Sall au Collectif des plaignants, des disciples de la confrérie Tidiane. En effet, la partie civile qui fonde son argumentaire sur la particulière gravité des faits, plaide une «application rigoureuse» de la loi pour «préserver la paix sociale au Sénégal».

Publicités

Dans un communiqué rendu public ce mercredi, ledit collectif rappelle d’abord que dans ses prêches, le mis en cause «ne cesse de s’attaquer aux fondements de la Tariqa Tidiane et à ses guides». Selon les membres du collectif, «dans plusieurs de ses vidéos, il affirme : que Cheikh Ahmed Tidiane Cherif était un chrétien et s’appelait Michel ; que les assemblées de Zikr (Hadratoul Jumma, Wazifa) sont des ‘’’Thiakhane’’ (ou encore) que les disciples Tidianes ne faisaient pas l’appel à la prière de Takkussan sur interdiction des Djins », entre autres.

Rappelant leur ouverture au dialogue pour «faire cesser les attaques contre la Tariqa par M. Sall», les membres dudit collectif regrettent toutefois que leurs démarches ont été vaines. «Les bonnes volontés qui ont voulu faire une médiation pour un règlement à l’amiable ont vu leur démarche mise en échec par les proches de ce prêcheur, comme Docteur Ahmed Lo, qui se sont adonnés à des propos irresponsables alors que les victimes avaient décidé de retirer leurs plaintes sur sollicitation de ses respectables médiateurs », précisent-ils. Selon les plaignants, « le débat aurait pu être sain» s’il était «organisé autour d’arguments et de textes». «La réplique Tidjane resterait la meilleure en terme de sources du droit islamique», poursuivent-ils avant de regretter : «Malheureusement, l’irrévérence et l’envie de torpiller la foi musulmane des soufis est à son paroxysme par ce prédicateur désinvolte».

Toutes considérations qui pousse le collectif des disciples Tidianes à demander à la justice de faire son travail et «d’appliquer rigoureusement la loi contre ce fossoyeur de la paix et du vivre ensemble dans notre cher Sénégal». Pour rappel, le prêcheur a été arrêté le 17 novembre dernier et placé en détention suite à des plaintes déposées par plusieurs personnes et associations affiliées à la Tariqa Tidiane.

Vérifier aussi

Affaire Abdoulaye Seck : Un nouveau rebondissement !

Abdoulaye Seck et ses complices ont été déférés hier devant le procureur de la République. …