Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
La ville de Dakar lance les Ricat
La ville de Dakar lance les Ricat

Promotion de la culture et du tourisme: La ville de Dakar lance les Ricat

Dans le cadre de son programme d’activités, la ville de Dakar, en partenariat avec le GIE « Goorgoorlu », a procédé, ce vendredi, au lancement officiel de la première édition des Rencontres internationales de la culture, de l’artisanat et du tourisme (Ricat). Quelle offre pour « vendre » Dakar et son hinterland au marché local et au marché international.

Conscient de la dimension stratégique de ces trois leviers que sont la culture, l’artisanat et le tourisme, la ville de Dakar a lancé, ce vendredi, les RICAT, une façon pour elle, d’exploiter ces trois composantes, mais également d’offrir une très belle opportunité de brassage, d’échange, de partage, de mise en lumière et de relation entre des acteurs issus de plusieurs horizons et dotés d’expériences et de connaissances diversifiées. S’exprimant à cette occasion, Soham El Wardini, Maire de la Ville de Dakar de déclarer : « Nous voici réunis pour procéder à l’ouverture officielle de la première Edition des rencontres internationales de la culture, de l’artisanat et du tourisme (Ricat).

Publicités

Cet évènement ambitieux veut répondre à une vision inclusive du développement qui est en bonne place dans la démarche de tous les jours de la gestion et la mise en œuvre de la politique de la ville de Dakar. Je mesure la dimension combien stratégique de ces trois leviers, qui sont aussi les trois composantes de ce grand rendez-vous international et qui, sans doute, feront partie des agendas de référence de la ville ». Pour ce qui est du thème, Mme Wardini dira :  « Le Sénégal a une longue tradition et une très vieille pratique dans l’exploitation de ces trois vieilles composantes. » Pour autant, les Ricat permettront de poser de grands pas dans la manière de voir et de faire dans ces domaines précis. Le programme avec un contenu riche, équilibré, pertinent, ambitieux et réaliste, prouve immanquablement la qualité de ces Ricat qui offrent désormais à la ville de Dakar une belle plateforme du donner et du recevoir.

« Les Ricat que nous avons initiés prennent le pari ambitieux d’une contribution stratégique et opérationnel dans la mise en relation inclusive sous l’angle d’une approche structurée, harmonieuse et intelligente. Nous avons compris que cela nous concerne et nous incombe à nous aussi en tant que collectivité territoriale et démembrement de l’Etat de poser ce marqueur fort et de contribuer à braquer les projecteurs sur ces composantes essentielles et majeurs que sont la culture, l’artisanat et le tourisme », a conclu Soham El Wardini.

Quant à Khalifa Dramé, président du GIE « Goorgoorlu », il reste convaincu que « cette commune volonté des Institutions d’encadrer les acteurs des secteurs porteurs de croissance et créateurs de valeurs et d’emplois, notamment pour les femmes et les jeunes, est à saluer et à faire perdurer pour l’émergence de notre Sénégal à l’horizon 2035 ». Pour lui, la Ville de Dakar a bien compris les enjeux et c’est pourquoi elle a décidé de mettre en place, à côté d’autres actions qu’elle mène quotidiennement en faveur des acteurs et des populations, un événement d’envergure mondiale à l’image de sa dimension et dont l’édition de cette année ne constitue que l’édition pilote.

ANNA THIAW

Vérifier aussi

Polémiques autour d’une affaire de financement d’un membre de l’APR: Un membre fondateur apporte des précisions. 

Après plusieurs polémiques autour d’une affaire d’un financement de l’activiste républicain, son compte Wave a …