Secteur du Transport: Les chauffeurs de Touba disent niet au nouvelles mesure de l’Etat
Secteur du Transport: Les chauffeurs de Touba disent niet au nouvelles mesure de l’Etat

Secteur du Transport: Les chauffeurs de Touba disent niet au nouvelles mesure de l’Etat

Aprés les nombreux cas d’accidents notés ces derniers jours des mesures sont issues du conseil interministériel à Diamniadio de lundi dernier. Parmi eux  l’interdiction des porte-bagages, qui entre en vigueur, dés ce jeudi 12 janvier. Mais dans toutes mesures, il existe des récalcitrants et ce sont les chauffeurs qui disent ne pas être prêt appliquées cette mesure .

Publicités

Malgré les nouvelles mesures, les chauffeurs de Touba refusent d’appliquer les mesures issues du conseil interministériel de lundi dernier. A la surprise générale, les porte-bagages sont visibles sur les bus et autres véhicules de personnes à la gare routière de Touba. Ces transporteurs font fi à l’arrêté interdisant la pose et l’usage des porte-bagages. Et ils n’ont point démantelé non plus ceux déjà fixés sur les véhicules.

Des chauffeurs de la cité religieuse disent attendre la décision de leurs responsables syndicaux, qui n’ont pris aucune décision, pour l’instant, pour se déterminer. Par contre, dans d’autres contrées, les responsables des bus commencent à enlever leurs porte-bagages pour se conformer aux mesures prises par les autorités.

D’ailleurs le ministre des infrastructures et des transports terrestres est inflexible sur la décision d’interdire les porte-bagages sur les bus et car Ndiaga Ndiaye entre autres. Cela fait suite à l’accident mortel à Sikilo dans le département de Kaffrine et Mansour Faye compte brandir le bâton pour l’applicabilité de la mesure. Le ministre de préciser que le contrôle va s’exercer. Selon Mansour Faye, celui-ci est à la charge des forces de sécurité et de défense. « La police mettra davantage le contrôle pour emmener les transporteurs à respecter les règles établies dans le cadre des transports« , a-t-il notamment prévenu.

Pour rappel l’Etat du Sénégal compte mettre des ressources au niveau du fond du développement des transports terrestres. Ce, pour accélérer le processus de renouvellement au niveau de tous les parcs automobiles.

 

Vérifier aussi

Chavirement pirogue à Saint-Louis: Macky Sall parle

Le président de la République, Macky Sall, s’est exprimé ce jeudi sur le naufrage au …