Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Sénégalais tué en Libye: Aïssata Tall Sall interpellé

Bambé Boiro, frère du sénégalais tué en Libye dans une station-service continue de déplorer la négligence de l’Etat dans cette affaire. Hier, il a fait un tour dans nos locaux pour interpeller le nouveau ministre des affaires étrangères. Il demande à Aïssata Tall Sall de donner une suite à cette affaire et d’aider la famille du défunt établie à Kolda.  

Publicités

L’affaire Abdoulaye Baldé, du nom de ce jeune mortellement criblé de balles par un citoyen libyen n’a pas encore connu son épilogue. Sa famille avait annoncé une plainte contre les autorités de l’Etat du Sénégal notamment le secrétaire général des Sénégalais de l’extérieur (Moïse Sarr), le ministre des Affaires étrangères d’alors  (Amadou Bâ) et l’Etat du Sénégal. C’est pour dénoncer le silence de l’Etat qui ne réagit pas et qui n’assiste pas la famille qui devrait bénéficier d’une indemnisation face à son fils sauvagement assassiné dans ses services. Hier jeudi, son frère Bambé Boiro s’est confié à Rewmi Quotidien. Il a indiqué que l’assassinat de leur frère continu toujours à leur faire mal. « Il a été assassiné dans ses services et l’auteur de ce crime odieux est rentré tranquillement chez lui sans être inquiété. Le fait qu’aucune suite n’a été donnée à cette affaire nous fait vraiment mal », s’est-il désolé. Suffisant pour lui de dénoncer l’attitude de l’Etat du Sénégal. « Nous avons sollicité l’Etat du Sénégal pour le rapatriement du corps mais en vain. Finalement, Abdoulaye Baldé a été inhumé en libye. Et, il n’y a eu aucune assistance des autorités sénégalaises en Libye sur le dossier. Après autopsie du corps, les autorités diplomatiques n’ont daigné se déplacer. Nous notons donc une négligence de la diplomatie sénégalaise. Nous aurons vraiment souhaité son rapatriement pour qu’on l’enterre à Kolda », a-t-il aussi déploré.

Sur une question de savoir si les autorités étatiques ont été informées, il a soutenu que : « dès le premier jour, j’ai appelé Moïse Sarr, secrétaire d’Etat chargé des sénégalaise de l’extérieur pour l’informer de la situation. Il nous a demandé les coordonnés des personnes qui étaient en Libye avec le corps sans vie de Baldé à l’hôpital. Depuis qu’on l’a fait, nous n’avons reçu aucune réaction de la part de l’Etat ». Poursuivant il ajoute : « la famille n’est pas satisfaite de la façon dont les autorités ont traité cette affaire. Nous réclamons justice et nous demandons au nouveau ministre chargé des affaires étrangères, Aïssata Tall Sall de prendre le dossier en main et d’aider la famille de Baldé. Nous voulons également que justice soit faite ». Pour mémoire, Abdoulaye baldé a été abattu en libye, à bout portant par un homme avec une arme à feu. Ce, à la suite d’une altercation qu’il a eu avec un client au sein de la station-service dans laquelle il travaille. « Il vendait dans une station quand un monsieur est venu acheter de l’essence. Le gars lui a dit que le prix n’était pas le bon, mais Abdoulaye lui a rétorqué que c’est à ce prix que son patron lui a demandé de vendre. Le gars a dit que non, lui, il ne va pas parler avec un noir qui le contredit. Il a sorti une arme et lui a tiré dessus », expliquait notre source. A la suite de cet incident, le corps sans vie du sénégalais a été remis à la police. Ce, avant de le remettre à la disposition des proches 3 jours plus tard.

Cheikh Moussa SARR

Vérifier aussi

Incendie chez Alioune Mbaye Nder: La maison du chanteur ravagée par les flammes

Coup dur pour  le chanteur Alioune Mbaye Nder, victime d’un incendie d’une rare violence qui …