AND

Serigne Lamine Sall recadre  » Ànd Sàmm Jikko yi’’

Grand intellectuel soufi, mais surtout homme de conviction, Serigne Lamine Ibn Serigne Abass Sall, est assez connu des Sénégalais pour sa rigueur dans l’analyse et sa fidélité à la charia. Il lui arrive de déranger  dans ses prises de position (comme par exemple quand il se repose sur la seule charia pour  célébrer tout seul la korité ou la Tabaski et la Korite)  ou quand il lance des messages aux sénégalais, dans lesquels ne se retrouvent pas les autorités, mais cela ne l’empêche pas de s’armer de son courage pour asséner ses vérités.

Ainsi, sur la question de la criminalisation de l’homosexualité, n’a t’-il  pas manqué de donner son point de vue personnel basé sur les valeurs de l’Islam.

« Je voudrais, au nom de la vérité,  partager avec les sénégalais ce que je pense du rassemblement du collectif « Ànd Sàmm Jikko yi’’ tenu le dimanche 20 Février 2022 à la Place de la Nation.

Mais permettez d’abord de préciser qu’Allah Soubhanahou Wa Tah’la dans Sa Grandeur Absolue Condamne l’homosexualité sous toutes ses formes. Notre Prophète Mouhamed (Paix et Salut sur Lui)  en a fait de même. Les sanctions infligées par l’Islam aux homosexuels et autres lesbiennes  sont de la pire des sanctions. En somme, ceux qui pratiquent l’homosexualité et  ceux qui en sont complices  partagent la même sanction divine. C’est donc une condamnation sans appel que l’islam exerce sur les fautifs.

Ceci étant dit, je dois informer le peuple sénégalais  que je ne vois pas l’utilité du rassemblement du collectif  » Ànd Sàmm Jikko yi’’ » sur la place de la Nation. Si à priori, tout ce qui interpelle l’islam interpelle du coup ma propre conscience de musulman, cette rencontre à la place de la Nation,  n’a, pour ainsi dire,  rien de religieux. A mon avis, c’est  de la politique. Et celui qui est visé dans cette manifestation,  c’est sans nul doute le Président Macky Sall. Moi je ne suis ni politicien,  ni partisan. Un Président de la République, je ne lui souhaite que du bien car il est notre commandant de bord. Notre vénéré Serigne Abass nous disait souvent que le pilote de l’avion ou son équipage peuvent ne pas vous plaire, mais il faut toujours prier pour un bon atterrissage. C’est dire que je ne perturbe pas un équipage en plein vol.

Pour revenir maintenant à ce collectif et à ses animateurs, je dois dire  sans ambages qu’ils sont dans la  politique, et pour cause. Ils m’avaient  approché au début de leurs initiatives.  Mais j’ai découvert par la suite  qu’il y’avait derrière cette agitation des intentions politiques.

L’exemple que je retiens de ceci est simple. : En m’expliquant le but de leurs démarches, ils m’ont expressément signalé qu’ils étaient à la base  de la défaite du Président Macky Sall dans certaines villes du pays grâce au discours contre L’homosexualité qu’ils ont tenu tout au long de la campagne. Aussi, ont-ils avancé, ils comptent-ils reprendre la même démarche pour faire tomber Benno Bokk Yakaar aux prochaines législatives. A partir de ce moment, j’ai  compris que je ne pouvais pas être dans ce complot. Moi Serigne Lamine Sall, seul  l’Islam m’intéresse.

Si le Président Macky Sall avait favorisé l’homosexualité, en précisant que le Sénégal ne l’interdisait pas, je serais dans le combat au même titre que mes compatriotes du collectif.   Mais la loi, dans son article 319 est claire: l’homosexualité est condamnée au Sénégal : Tout acte impudique ou contre-nature  avec un individu du même sexe  tombe sous le coup de la loi. Et cet article suffit à lui seul pour condamner les homosexuels et les lesbiennes. Donc un appel pour une autre loi qui condamne l’homosexualité n’a pas de sens dès lors qu’elle existe déjà dans notre architecture judiciaire.

Encore une fois, ma seule préoccupation c’est l’Islam et la paix dans le pays. Mais je  ne peux être complice d’un collectif qui  veut  utiliser l’Islam pour assouvir un objectif politique.

Notre pays laïc. S’il était  islamique, la charia serait appliquée. Ainsi le  collectif » AND SÀMM DJIKO  YI » ne serait même pas dans l’obligation de tenir de telles manifestation. Mais dès lors que la charia n’est pas appliquée, on ne peut pas argumenter sur une loi en voulant s’appuyer sur l’Islam.  C’est ce que le Collectif tente de nous imposer.   Le Prophète (PSL)  dit : Les homosexuels, il faut  les tuer de la pire des manières. En les jetant du haut d’un immeuble avec des pierres ou en les brûlant jusqu’à ce que mort s’en suive.  Donc si ce collectif s’appuie sur l’islam, ses initiateurs doivent agir pour l’application stricte de la charia.  Pour finir, je prends a témoin les sénégalais : La seule position que je partage avec le collectif « And Ànd Sàmm Jikko yi’’, c’est la condamnation de l’homosexualité. Mais je milite pour ce que nous a recommandé l’Islam et non ce que le collectif propose comme loi. »

 

Propos recueillis par Cheikh Ba

 

A propos de Mohameth

Check Also

bois

Kédougou : 356 troncs d’arbres saisis

L’inspection régionale des Eaux et Forêts (IREF) de Kédougou a saisi, ce week-end, 356 troncs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR